Les Verts français et le leader d’extrême gauche Melenchon concluent un accord contre Macron avant les élections

Les politiciens des deux côtés ont déclaré lundi que le mouvement d’extrême gauche dirigé par Jean-Luc Melenchon avait conclu un accord avec le parti vert français EELV, alors que la gauche cherche à forger un front commun contre le président Emmanuel Macron lors des prochaines élections législatives.

« Moment historique. « L’accord entre LFI et EELV est conclu », a déclaré le représentant Adrian Koatenins, l’un des coordinateurs de campagne de LFI.

Pour les derniers titres, suivez notre chaîne Google Actualités en ligne ou via l’application.

« C’est une union populaire autour d’un programme commun (…) pour gouverner ensemble, parce que c’est le but », a déclaré Manon Aubry, députée LFI au Parlement européen, à la radio France Info.

Les partis d’opposition de gauche et de droite du spectre politique français tentent de forger des alliances pour vaincre le parti La République en mars de Macron lors d’un vote parlementaire en juin.

Les médias français ont rapporté lundi que l’EELV avait accepté dimanche un texte détaillant l’accord avec LFI, le qualifiant de « nouvel environnement populaire et d’union sociale ».

Cette décision intervient après que Melenchon est arrivé troisième lors de l’élection présidentielle d’avril et a raté de peu le second tour
La populiste d’extrême droite Marine Le Pen a appelé tous les partis de gauche à rejoindre son mouvement afin « d’élire (il) le Premier ministre ».

Manon Aubry a déclaré que l’accord LFI-EELV comprend des objectifs d’abaissement de l’âge de la retraite à 60 ans, d’augmentation du salaire minimum et de fixation des prix des produits essentiels, ajoutant que des accords avec d’autres partis de gauche suivront.

READ  Grand Prix MotoGP du Qatar 2022 : résultats complets des essais

Manuel Bombard, porte-parole de la campagne de Melenchon, a déclaré lundi à la radio France Inter que des pourparlers avec d’autres partis feraient l’affaire.
Continuer « dans les prochaines heures ».

Lors des manifestations du 1er mai de dimanche, Melenchon a également été vu en train de câliner Olivier Faure, chef du Parti socialiste français, en signe d’unité potentielle après l’échec des pourparlers entre LFI et les socialistes la semaine dernière.

Melenchon, qui était membre des socialistes avant de quitter le parti en raison de sa position sur l’Union européenne, a provoqué une longue dispute au sein de la gauche. Les socialistes sont plus pro-Union européenne que lui.

LFI et EELV ont déclaré dans un communiqué commun qu’ils veulent tous deux mettre fin à la « voie néolibérale » de l’UE et viser plutôt un « nouveau projet au service de la construction environnementale et sociale ».

Et selon les premiers sondages d’opinion avant les élections législatives de juin, une coalition de gauche n’atteindra pas la majorité contre le bloc qui soutient Macron.

Lire la suite : Macron ou Le Pen : pourquoi c’est important pour la France, l’Union européenne et l’Occident

Léonard Lachapelle

"Future teen idol. Pionnier hardcore de Twitter. Evangéliste de voyage d'une humilité exaspérante."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x