Les travaux d’excavation commencent sur l’un des plus grands tunnels d’égouts du Qatar

L’Autorité des travaux publics « Ashghal » a annoncé le début des travaux d’excavation du tunnel de drainage principal dans le cadre du projet de tunnel de drainage à Al Wakra et Al Wukair, qui s’étend sur plus de 13 kilomètres.

Lors d’une visite sur le terrain sur le site du projet, Ashghal a commencé l’exploitation du Tunnel Boring Machine (TBM) qui sera utilisé pour creuser des tunnels. La visite a été suivie par l’ingénieur Khaled Saif Al-Khayarin, directeur du département des projets de réseaux d’égouts, un certain nombre de directeurs et chefs de département d’Ashghal, ainsi que des représentants des consultants et des entrepreneurs chargés de la supervision du projet.

Al-Khayarin a expliqué que le tunnel principal accueillera les flux d’eaux usées du réseau d’égouts actuel et futur dans différentes zones d’Al-Wakra et d’Al-Wukair, et transférera ces flux à Al-Wakra et Al-Wukair pour les travaux de traitement des eaux usées, qui aura une capacité initiale de 150 millions de litres par jour et il est prévu qu’il s’agisse du premier projet du pays mis en œuvre dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP).

Il a souligné que le tunnel de drainage d’Al Wakra et d’Al Wukair est l’un des plus grands tunnels de drainage au Qatar à ce jour, avec une longueur totale d’environ 13,3 kilomètres et un diamètre de 4,5 mètres. Le coût du projet est de 859 100 000 riyals qatariens.

Le tunnel de drainage principal, qui sera exploité par gravité, s’étendra d’Al-Khuwaitim aux zones de Birkat Al-Awamer. Les travaux d’excavation seront réalisés par deux tunneliers profonds (TBM), à environ 60 mètres sous terre.

READ  La fiancée du journaliste assassiné Khashoggi appelle les États-Unis à prendre des mesures contre le prince héritier saoudien

Les machines de forage intègrent des technologies de pointe spécialement conçues pour s’adapter aux caractéristiques géologiques de l’État du Qatar, afin d’assurer l’efficacité du processus de forage et de fournir des normes de sécurité maximales pour les travailleurs. Cela s’ajoute à la garantie qu’aucun dommage ne se produit aux services ou aux installations entourant le tunnel.

Le projet comprend la construction de huit colonnes du sol au fond du tunnel, avec des profondeurs allant de 50 à 63 mètres sous terre. Ces puits sont conçus pour effectuer des travaux d’excavation profonde et pour effectuer des inspections périodiques et l’entretien du tunnel. Les colonnes aideront également à connecter le tunnel au réseau de drainage dans les zones voisines à l’avenir.

La durée de vie de conception du tunnel de drainage principal est d’environ 100 ans. La conception innovante du tunnel est basée sur les meilleures pratiques de construction et sera mise en œuvre conformément aux normes internationales de gestion de la santé, de la sécurité, de l’environnement et de la durabilité. Ceci est conforme à la vision de l’État dans le domaine des infrastructures durables.

En outre, le projet comprend deux lots supplémentaires, qui sont les branches des réseaux d’égouts à Al Wakra et Al Wukair, et les conduites d’eaux usées traitées à Al Wakra et Al Wukair. Ce réseau intégré fournit une solution avancée et complète de gestion des eaux usées à faible coût d’exploitation et de maintenance. Le coût total du projet, dans ses trois packages, est de plus de 1,5 milliard de riyals qatariens.

READ  Le Maire appelle à un embargo sur le pétrole russe dans "quelques semaines" - Politico

La mise en œuvre du projet Ashghal a commencé en novembre 2020 et les travaux devraient être achevés au deuxième trimestre 2024.

Le projet fera l’objet d’une maintenance et d’une exploitation pendant une période de 400 jours après l’achèvement par les entrepreneurs PORR-HBK-MIDMAC JV. Parsons International Limited a été nommé pour superviser la conception, la mise en œuvre et l’exploitation du projet.

Succursales des réseaux d’égouts à Al Wakra et Al Wukair

Les branches du réseau d’égouts en cours d’établissement dans le cadre du projet visent à desservir les zones commerciales et résidentielles d’Al Wakra et d’Al Wukair. La longueur totale de ces petits tunnels est d’environ 15 km, leur diamètre intérieur varie de 400 mm à 2400 mm et leur profondeur varie de 9 m à 46 m. Les tunnels seront réalisés en utilisant des techniques de micro-tunnelage à travers 60 piliers. Ce package a été mis en œuvre par le « Qatari Group for Trading and Contracting » pour un coût de 399 808 530 QR.

Conduites d’égouts traitées à Al Wakra et Al Wukair
Les conduites d’adduction des eaux usées traitées seront aménagées avec une longueur totale de 29 km et un diamètre compris entre 600 mm et 1400 mm. Ces conduites transporteront les eaux usées traitées de la station d’épuration réceptrice vers divers endroits dans les zones de collecte d’eau, pour une utilisation dans l’irrigation des espaces verts, entre autres. Le réseau est conçu pour relier le réseau existant aux projets en cours de mise en œuvre afin de fournir une flexibilité opérationnelle complète pour les opérations futures et la maintenance selon les besoins. Ce package est mis en œuvre par UCC et Infraroad JV pour un coût de 298 090 000 QR.

READ  Chafee prolonge son contrat avec le club qatari Al-Sadd

Léonard Lachapelle

"Future teen idol. Pionnier hardcore de Twitter. Evangéliste de voyage d'une humilité exaspérante."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x