Les publications sur les réseaux sociaux semblent montrer la fille du souverain de Dubaï

Deux photos de Sheikha Latifa, la fille du souverain de Dubaï, sont apparues sur Instagram ces derniers jours, trois mois après que la BBC a diffusé un message vidéo disant qu’elle était détenue dans une villa fortifiée.

Si les photos sont vérifiées, ce sera l’une des rares fois où Latifa sera photographiée en public depuis peu de temps avant de tenter, il y a trois ans, une tentative infructueuse d’échapper au contrôle de son père en embarquant sur un yacht pour traverser l’océan Indien.

Depuis lors, Latifa et ses partisans affirment qu’elle est détenue contre son gré sur ordre du cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, le dirigeant de Dubaï et vice-président des Émirats arabes unis.

Le cheikh et les Émirats arabes unis ont catégoriquement nié ces accusations.

En avril, des experts des droits de l’homme de l’ONU ont appelé les Émirats arabes unis à montrer “des preuves de vie” pour libérer Latifa bint Muhammad Al Maktoum, 35 ans, après la diffusion de la vidéo d’enquête “Panorama” de la BBC en février.

Une source proche des militantes qui ont fait pression pour sa libération a déclaré que les deux photos publiées sur le compte Instagram de Leonid Taylor étaient originales et ont été prises récemment. Reuters n’a pas été en mesure de vérifier indépendamment si Latifa jouissait de la liberté de mouvement.

Le ministère des Affaires étrangères des Émirats arabes unis a renvoyé les demandes de commentaires sur les photos Instagram au bureau des médias du gouvernement de Dubaï, qui n’a pas répondu lorsqu’il a été contacté par Reuters. Contactée par Reuters via Instagram, Taylor, dont le profil l’identifie comme enseignante dans une école publique de Dubaï, n’a pas répondu.

READ  La conférence de Bagdad est un tournant régional

La première photo, publiée sur le compte de Taylor jeudi, montre Latifa devant une salle de cinéma à l’intérieur du Dubai Mall. Une bande-annonce d’un film sorti à Dubaï le 13 mai peut être vue en arrière-plan.

La deuxième photo, publiée sur le compte de Taylor samedi, montre Latifa assise à l’extérieur d’un restaurant avec le Dubai Mall en arrière-plan.

Après la vidéo, diffusée par la BBC en février, l’ambassade des Émirats arabes unis à Londres a publié un communiqué indiquant que Latifa était présente. Elle est prise en charge à domicile par sa famille Et les professionnels de la santé et ils reviendront à «la vie publique en temps voulu».

Latifa a attiré l’attention internationale en 2018 lorsqu’un groupe de défense des droits humains a publié un clip vidéo qu’elle avait pris décrivant la tentative de fuite de Dubaï. Elle a été capturée au large des côtes de l’Inde par les forces spéciales et renvoyée à Dubaï.

En mars 2020, un juge de la Haute Cour de Londres a déclaré qu’il avait accepté comme prouvée une série d’allégations formulées par la princesse Haya, l’ex-épouse du cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, dans une bataille juridique, notamment que le cheikh avait ordonné l’enlèvement de Latifa. Les avocats du cheikh ont rejeté les allégations.

Fin 2018, famille Latifa Photos publiées Assis avec Mary Robinson, ancienne présidente irlandaise et haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme. Robinson a dit plus tard à la BBC qu’elle avait été “trompée” pendant la visite et n’avait jamais demandé à Latifa son état.

READ  Des dizaines d'anciens législateurs inculpés à Hong Kong en vertu de la loi sur la sécurité nationale

Nos critères: Principes de confiance de Thomson Reuters.

Désiré Faure

"Evangéliste du café sans aucune excuse. Fanatique du Web. Nerd d'Internet. Geek de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x