Les protestations de la Chine témoignent de profondes frustrations politiques

Les protestations de la Chine témoignent de profondes frustrations politiques

Pékin (AFP) – Les manifestations généralisées en Chine ont été stimulées par la colère suscitée par les politiques anti-COVID dures du gouvernement, mais elles ont également révélé des frustrations profondes contre le système politique plus large du pays.

Dimanche, les gens sont descendus dans les rues de toute la Chine pour exiger la fin des blocages et plus de libertés politiques, dans une vague de protestations moins répandue que les rassemblements pro-démocratie de 1989.

Un incendie meurtrier la semaine dernière à Urumqi, la capitale de la région du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine, a suscité l’indignation du public, beaucoup accusant les blocages de Covid-19 d’entraver les efforts de sauvetage.

La Chine reste la seule grande économie à avoir une politique stricte contre les coronavirus, avec de petites épidémies réprimées par des verrouillages stricts, des campagnes de tests de masse et des quarantaines prolongées.

Alors que beaucoup s’attendaient à un assouplissement de la politique après le congrès quinquennal du Parti communiste au pouvoir le mois dernier, Pékin a plutôt doublé. Cela a enflammé la colère du public qui a maintenant commencé dans les rues de certaines des plus grandes villes de Chine.

« Les gens ont maintenant atteint un point d’ébullition parce qu’il n’y avait pas de moyen clair de mettre fin à la politique d’éradication du zéro-Covid », a déclaré à l’AFP Alfred Wu Mulwan, politologue chinois à l’Université nationale de Singapour.

Yaxing Huang, professeur au Massachusetts Institute of Technology, a déclaré sur Twitter que la nouvelle haute direction du parti composée de fidèles de Xi Jinping s’est engagée à zéro Covid.

READ  Le groupe d'EHPAD Orpea verse 56 millions d'euros de subventions publiques

« Avant le 20e Congrès, il y avait de l’espoir pour un changement de politique, mais la direction du Congrès a complètement fait dérailler cette attente, forçant les gens à prendre des mesures par eux-mêmes », a déclaré Huang.

« Liberté d’écrire ! »

La colère suscitée par les blocages de Covid-19 s’est également transformée en appels à un changement politique plus large, certains à Shanghai tôt dimanche scandant même « Xi Jinping, démissionnez ! Parti communiste chinois, démissionnez ! »

Les protestations en Chine se sont élargies à cause de la colère suscitée par les politiques gouvernementales visant à arrêter la propagation du virus Covid, mais elles ont également révélé des frustrations politiques plus larges, se transformant en une vague de manifestations inédites dans le pays depuis 1989. Noël Celis, AFP

Dimanche, des étudiants manifestant devant l’université d’élite Tsinghua à Pékin ont scandé « la démocratie, l’État de droit et la liberté d’expression ».

Des manifestants à Pékin dimanche soir ont scandé « Liberté d’art » et « Liberté d’écriture !

Les manifestants à travers la Chine portaient également des papiers vierges, symbolisant la censure.

« Je ne me souviens pas de manifestations publiques appelant directement à la liberté de la presse au cours des deux dernières décennies », a déclaré l’experte politique Maria Rybnikova dans un tweet.

« La chose intéressante à propos de ces manifestations est la façon dont l’accent mis sur un seul problème sur #covidlockdown s’est rapidement déplacé vers des problèmes politiques plus larges », a-t-elle déclaré.

Des manifestants jeunes et avertis des médias sociaux se sont largement organisés sur Internet et ont utilisé des astuces ingénieuses pour protester contre la censure de l’État – de la réalisation de papiers vierges à des articles en ligne composés de combinaisons absurdes de mots « positifs » pour attirer l’attention sur le manque de liberté d’expression.

READ  Un tribunal français fixe une date dans l'affaire Apple concernant les contrats des développeurs de l'App Store

« Les manifestants sont très jeunes et la colère d’en bas est très, très forte », a déclaré Wu de l’Union des patriotes américains.

Échelle et gravité

Ce qui effrayera particulièrement la direction du parti, selon les analystes, c’est la colère des manifestants contre les hauts gradés chinois. Ils soutiennent que c’est sans précédent depuis que les rassemblements pro-démocratie de 1989 ont été impitoyablement écrasés.

La propagation des manifestations en Chine a été stimulée par la colère suscitée par les politiques anti-Covid du gouvernement, mais a également révélé des frustrations politiques plus larges, se transformant en une vague de manifestations inédites dans le pays depuis 1989.
La propagation des manifestations en Chine a été stimulée par la colère suscitée par les politiques anti-Covid du gouvernement, mais a également révélé des frustrations politiques plus larges, se transformant en une vague de manifestations inédites dans le pays depuis 1989. Noël Celis, AFP

« En termes d’ampleur et d’intensité, il s’agit de la plus grande manifestation de jeunes en Chine depuis le mouvement étudiant de 1989 », a déclaré à l’AFP Willie Wu Lap Lam, chercheur principal à la Jamestown Foundation.

« En 1989, les étudiants ont fait très attention à ne pas attaquer nommément la direction du parti. Cette fois, ils ont été très précis (sur le fait de vouloir) un changement de direction. »

Lam a déclaré que l’ampleur des manifestations – des universités d’élite de Pékin aux villes du centre de la Chine comme Wuhan et Chengdu – est remarquable.

D’autres analystes ont mis en garde contre les comparaisons avec les événements sanglants de 1989.

« Il n’y aura peut-être pas de demande globale de réforme politique au-delà de la fin de Zero Covid », a écrit Chenzhen Zhang, professeur agrégé à l’Université de Durham, sur Twitter. « La jeunesse urbaine d’aujourd’hui a grandi avec la croissance économique, les médias sociaux et la culture populaire mondialisée. »

READ  Les actions saoudiennes oscillent près de sommets pluriannuels ; Chutes du Qatar - Marchés

Le passé ne doit pas limiter notre imagination.

La colère est très forte

Les rares manifestations publiques en Chine, a déclaré un expert, se concentrent généralement sur les autorités et les entreprises locales, avec « Pékin jeté sous un jour bienveillant pour venir et sauver les gens de la corruption domestique ».

La propagation des manifestations en Chine a été stimulée par la colère suscitée par les politiques anti-Covid du gouvernement, mais a également révélé des frustrations politiques plus larges, se transformant en une vague de manifestations inédites dans le pays depuis 1989.
La propagation des manifestations en Chine a été stimulée par la colère suscitée par les politiques anti-Covid du gouvernement, mais a également révélé des frustrations politiques plus larges, se transformant en une vague de manifestations inédites dans le pays depuis 1989. Hector Retamal, AFP

« Dans ces manifestations, le gouvernement central est désormais pris pour cible parce que les gens comprennent que zéro Covid est la politique centrale », a déclaré à l’AFP Mary Gallagher, directrice du Center for Chinese Studies de l’Université du Michigan.

Les experts étaient divisés sur la question de savoir si Pékin répondrait avec des carottes ou des bâtons.

« La colère est très forte, mais vous ne pouvez pas attraper tout le monde », a déclaré Wu.

Peter Frankopan, professeur d’histoire mondiale à l’Université d’Oxford, a décrit le rôle de la police comme nuancé.

« Il y aura beaucoup de sympathie avec les manifestants, en particulier avec les jeunes officiers. Donc ordonner la répression comporte aussi des risques », a-t-il déclaré à l’AFP.

Les dirigeants devront probablement affronter publiquement les troubles.

« Xi ou d’autres hauts dirigeants devront sortir tôt ou tard. Si cela ne se produit pas, il y a un risque que les manifestations se poursuivent plus tard », a déclaré Lam.

Alors que les manifestations entrent dans leur troisième jour, les experts ont déclaré que les rassemblements devraient se poursuivre.

« Il me semble que le mécontentement augmente plutôt qu’il ne diminue », a déclaré Francopan.

Jacinthe Poulin

"Wannabe fauteur de troubles. Fanatique de la culture pop. Nerd de zombies. Défenseur du bacon à vie. Passionné d'alcool. Accro à la télévision."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x