Les Philippines envoient des avions de combat sur des navires chinois en mer de Chine méridionale

MANILLE (Reuters) – Le secrétaire philippin à la Défense a déclaré que l’armée philippine envoyait des avions de combat légers survoler des centaines de navires chinois dans les eaux contestées de la mer de Chine méridionale, tout en réitérant sa demande de retrait immédiat de la flotte.

La communauté internationale est de plus en plus préoccupée par ce que les Philippines ont qualifié de «mobilisation et présence menaçante» de plus de 200 navires chinois, qui, selon Manille, étaient exploités par des milices maritimes.

Bateaux amarrés à Whitsun Reef dans la zone économique exclusive de Manille, à 200 milles.

La secrétaire à la Défense, Delphine Lorenzana, a déclaré samedi soir dans un communiqué que des avions militaires philippins étaient envoyés quotidiennement pour surveiller la situation.

Lorenzana a déclaré que l’armée renforcerait sa présence navale dans la mer de Chine méridionale pour mener des “patrouilles souveraines” et protéger les pêcheurs philippins.

“Nos moyens aériens et maritimes sont prêts à protéger notre souveraineté et nos droits souverains”, a déclaré Lorenzana.

L’ambassade de Chine à Manille n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire. Elle a déclaré que les navires de Whitsun Reef étaient des bateaux de pêche qui s’étaient réfugiés dans une mer agitée et qu’il n’y avait pas de milice à bord.

Le président philippin Rodrigo Duterte a réaffirmé à l’ambassadeur chinois Huang Chilian que les Philippines avaient remporté une affaire d’arbitrage historique en 2016, qui soulignait leurs droits souverains au milieu de revendications concurrentes de la Chine, a déclaré son porte-parole la semaine dernière.

Le Brunei, la Malaisie, les Philippines, Taïwan, la Chine et le Vietnam ont des revendications territoriales concurrentes dans la mer de Chine méridionale, à travers lesquelles au moins 3,4 billions de dollars de commerce annuel passent.

READ  La foudre tue 76 personnes en Inde ; Certaines des victimes prenaient des selfies

(Préparé par Karen Lima; Édité par Stephen Coates)

Désiré Faure

"Evangéliste du café sans aucune excuse. Fanatique du Web. Nerd d'Internet. Geek de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x