Les marchés du Moyen-Orient des principales bourses du Golfe ont chuté en raison des craintes de virus

Les marchés du Moyen-Orient des principales bourses du Golfe ont chuté en raison des craintes de virus

Un investisseur regarde un écran affichant des informations boursières à la Bourse d’Abu Dhabi le 25 juin 2014.

26 août (Reuters) – Les principaux marchés boursiers du Golfe ont terminé en baisse jeudi, l’indice saoudien enregistrant une deuxième perte hebdomadaire, les actions asiatiques chutant au milieu des craintes d’une augmentation des cas de coronavirus de type delta.

De nouvelles épidémies de COVID-19 alimentées par la variable delta suscitent des inquiétudes quant à la force de la reprise économique à l’échelle mondiale. Lire la suite

Le principal indice du Royaume d’Arabie saoudite (.TASI) a baissé de 0,3%, influencé par une baisse de 1,3% de la banque Al-Rajhi (1120.SE) et de la Saudi Arabian Mining Company (1211.SE) de 1,7%.

Dans le royaume, les stocks ont également été mis sous pression par la baisse des prix du pétrole.

Le brut Brent était en baisse de 71 cents, ou 1%, à 71,54 $ le baril à 09h39 GMT, avec de nouvelles inquiétudes quant à la demande plafonnant un rallye de trois jours, et avec le Mexique rétablissant une partie de la production de pétrole.

A Abu Dhabi, l’indice (.ADI) a baissé de 0,5%, influencé par une baisse de 1,2% d’Emirates Telecommunications Group (ETISALAT.AD) et une baisse de 1,6% d’Alpha Abu Dhabi Holding (ALPHADHABI.AD).

“Les marchés retiennent leur souffle à la suite du séminaire de la Réserve fédérale américaine. Le président de la Réserve fédérale s’apprête à prendre la parole vendredi, indiquant quand réduire le programme d’achat d’actifs”, a déclaré Daniel Taqi El-Din, analyste en chef des marchés. Dans FXPrimus.

READ  CEMEX annonce la vente de certains actifs dans le sud-est de la France

Plus tard dans la journée, les chiffres du PIB américain devraient confirmer la direction de l’économie mondiale. Taqi El-Din a déclaré que la production de la plus grande économie du monde devrait augmenter au deuxième trimestre.

Le principal indice boursier de Dubaï (.DFMGI) a glissé de 0,1%, plombé par une baisse de 0,5% d’Emaar Properties (EMAR.DU).

L’indice Qatar (.QSI) a perdu 0,3%, tandis que Qatar Petrochemical Company (IQCD.QA) a perdu 2,3%.

En dehors de la région du Golfe, l’indice des blue chips égyptiens (.EGX30) progresse de 0,6%, tiré par une hausse de 10% d’Egypt Fertilizers (MFPC.CA) qui enregistre une forte progression de son résultat net consolidé au premier semestre.

Reportage d’Atiq Sharif à Bangalore. Montage par Amy Karen Daniel

Nos critères : Principes de confiance de Thomson Reuters.

Jacinthe Poulin

"Wannabe fauteur de troubles. Fanatique de la culture pop. Nerd de zombies. Défenseur du bacon à vie. Passionné d'alcool. Accro à la télévision."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x