Les manifestations au Sri Lanka atteignent les clôtures de cricket à Galle Test

Les manifestations au Sri Lanka atteignent les clôtures de cricket à Galle Test

émis en :

Galle (Sri Lanka) (AFP) – La tournée australienne de cricket au Sri Lanka était destinée à aider à détourner l’attention de la misère économique de la nation insulaire, mais samedi, la tourmente qui a balayé le pays est arrivée à une distance tumultueuse du terrain.

Des centaines de personnes ont escaladé les murs du pittoresque fort de Galle lors de la séance du matin du deuxième test pour protester contre la condamnation par le président Gotabaya Rajapaksa de la mauvaise gestion des finances du pays.

En regardant le terrain alors que l’Australie terminait ses manches, les chants de la foule bruyante pour la démission de Rajapaksa sont venus à peine deux heures avant qu’une foule en colère dans la capitale ne force le président à fuir son domicile.

« De toute évidence, le pays est en ébullition et les gens à l’extérieur disent leur mot. Évidemment, nous pouvons l’entendre, je veux dire, nous pouvons encore l’entendre maintenant », a déclaré l’Australien Steve Smith après les souches.

Mais l’ancien capitaine, qui a terminé 145 manches sans sortir, a déclaré que Hallaballo n’avait aucune incidence sur le match.

« Vous pouvez entendre beaucoup de choses », a-t-il dit. Mais cela n’a atteint personne et n’a joué aucun rôle dans ce qui se passait ici.

Smith était dans une bergerie lorsque les manifestants ont escaladé les murs du fort environ une heure avant le déjeuner.

« Je les ai vus là-bas ce matin, mais cela ne m’intéressait pas beaucoup », a-t-il déclaré.

Les commentateurs et les officiels de match ont été plus intrigués par la scène, prenant le temps de prendre des photos des manifestations sur leurs téléphones portables depuis un balcon surplombant le site de la manifestation.

READ  Avantages économiques des villes du monde en développement العالم

Le rassemblement au stade de Galle était l’une des nombreuses manifestations nationales de samedi.

Pendant la journée, une foule s’est rassemblée près du stade de cricket pour agiter des drapeaux sri-lankais et dénoncer l’impact de la crise économique.

« Ma femme et moi vivons avec un repas par jour depuis deux mois pour nous assurer que notre bébé en aura trois », a déclaré à l’AFP la manifestante Janeth Malinga.

L’Australienne Steve Smith a déclaré que les joueurs pouvaient entendre les chants des manifestants, mais qu’elle n’avait pas « joué de rôle » dans l’action sur le terrain. ISHARA S. KODIKARA AFP

Malinga a déclaré que Rajapaksa avait dû quitter son poste alors que la situation tragique dans le pays s’améliorait.

« Tout est dans le chaos », a-t-il ajouté. « Ce n’est pas le Sri Lanka dont je rêvais. »

Aucune raison de reporter

La nation insulaire a enduré des mois de troubles avec de graves pénuries de nourriture et de carburant, des coupures de courant constantes et une inflation en flèche, rendant la vie misérable pour ses 22 millions d’habitants.

Le capitaine australien de football blanc Aaron Finch a déclaré au début de la tournée que son équipe espérait apporter de la « joie » et du divertissement au Sri Lanka alors qu’il traversait la crise.

La dernière agitation survient lors du dernier match de la tournée australienne, avec l’équipe pakistanaise également sur l’île pour leur prochaine série.

Les responsables du cricket ont déclaré qu’il n’était pas prévu de modifier leurs horaires, ajoutant que le sport n’a pas été affecté par les troubles politiques.

READ  Qatar Airways lancera des vols quotidiens vers Düsseldorf à partir du 15 novembre

« Il n’y a pas d’opposition à la tenue de matches. En fait, les supporters sont favorables et nous n’avons aucune raison de reporter », a déclaré à l’AFP un responsable du conseil de cricket.

Jacinthe Poulin

"Wannabe fauteur de troubles. Fanatique de la culture pop. Nerd de zombies. Défenseur du bacon à vie. Passionné d'alcool. Accro à la télévision."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x