Les jeux vidéo : un bien culturel essentiel

Les jeux vidéo : un bien culturel essentiel

Légende : La Switch est la dernière création de Nintendo

Alors que la France est en pleine confusion sur ce nouveau confinement allégé, les débats publics ont fait émerger une nouvelle question, celle des jeux vidéo. La fermeture des commerces dits « non essentiels » a été accueillie de manière mitigée, même si dorénavant, les librairies resteront ouvertes.

Mais si la culture doit rester accessible à tous, alors que faire de la question des jeux vidéo ? On sait que l’industrie vidéoludique a connu un véritable essor durant l’année 2020, notamment car elle permettait de maintenir des relations sociales en ligne et de s’évader. Rien d’étonnant à ce que les jeux vidéo soient désormais considérés comme un objet culturel essentiel ! Retour sur les bienfaits de ce nouveau mode de divertissement.

Le jeu vidéo, plus aussi mal aimé qu’avant

Souvent décrié pour être une perte de temps au mieux, une incitation à la violence au pire, le jeu vidéo était le mal-aimé des divertissements. Or, sa popularité n’a fait que grandir au fur et à mesure des années. Et ce n’est pas pour rien : les jeux vidéo sont extrêmement ludiques et amusants !

Avec l’arrivée de consoles performantes, comme la PlayStation 5 ou encore la Nintendo Switch et des graphismes de plus en plus réalistes, la qualité des jeux proposés a fait un bond en avant. Une narration digne des blockbusters de cinéma, des acteurs célèbres qui prêtent leur voix pour incarner les personnages : l’industrie vidéoludique n’a plus rien à envier aux autres formes d’art ! La hiérarchie, toute subjective qu’elle est, créée par le monde de la culture devient de plus en plus obsolète, et même si la question émerge encore dans les débats, il ne fait plus de doute que le jeu vidéo est devenu un art à part entière.

READ  La star du tennis Tim Potz souffre d'une blessure à l'œil après un étrange accident sur le court lors de l'Open du Qatar

Un rôle éducatif

S’il y a bien un signe que les jeux vidéo entrent dans le domaine de la culture, c’est son utilisation de plus en plus régulière dans les programmes éducatifs. En France, de nombreuses plateformes s’amusent à proposer des mini-jeux aux élèves pour leur faciliter les révisions. D’autres studios proposent également ce que l’on appelle des « serious games », ou encore « jeux sérieux » en français, dont le but est avant tout pédagogique.

Apprendre par le jeu est désormais considéré comme le futur de l’éducation. On en veut pour preuve le jeu PowerZ qui propose aux élèves de faire évoluer leur avatar en résolvant des énigmes ou avec des exercices de calcul. Alors que de nombreuses études ont mis en lumière l’efficacité des jeux vidéo en termes d’apprentissage, on ne peut que constater que son utilisation se démocratise de plus en plus.

Le jeu vidéo, bon pour la santé ?

Légende : Plus de la moitié des Français jouent régulièrement aux jeux vidéo

On connaît déjà les bienfaits des loisirs, notamment de jeux comme le poker, sur la santé mentale et sur leurs effets contre le stress. Cependant, le jeu vidéo avait une image quelque peu caricaturale et on doutait de ses bénéfices sur la santé. En effet, on se représente souvent des joueurs adolescents enfermés dans leur chambre, dans le noir et souvent très sédentaires.

Mais s’immerger dans un monde virtuel a de nombreux avantages et peut avoir des conséquences très positives dans la qualité de vie des joueurs ! Par exemple, les jeux vidéo permettent de stimuler le cerveau et de développer nos capacités de raisonnement. Certaines études ont même prouvé qu’ils créeraient de nouvelles connexions neuronales et augmenteraient la matière grise.

READ  Les États-Unis tirent à nouveau sur la décision de Facebook de tuer le costume de monopole, Telecom News, ET Telecom

Mais ce n’est pas tout ! C’est également un excellent moyen de se libérer du stress quotidien, en s’évadant et en évoluant dans un univers imaginaire, comme une sorte de voyage mental. Enfin, contrairement à l’image de joueurs isolés, ne parlant à personne et incapables d’entretenir une conversation dans la vie réelle, les gamers seraient des personnes plus sociables que les autres ! Car nombreux sont les jeux qui font appel à des capacités de coopération, ou du moins, qui nécessitent une interaction avec les autres joueurs.

Cette décision d’ouvrir les magasins de jeux vidéo n’est donc pas anodine, car elle impose ce nouveau mode de divertissement comme partie intégrante de la vie culturelle du pays, en reconnaissant ses nombreux bénéfices sur la santé, le stress et la concentration des joueurs.

Valère Paget

"Fanatique maléfique de la télévision. Fier penseur. Wannabe pionnier d'Internet. Spécialiste de la musique. Organisateur. Expert de la culture pop hardcore."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x