Les ambassadeurs du monde des affaires saluent l’initiative de l’entreprise qatarie de développer les sociétés africaines au Qatar

Les ambassadeurs du monde des affaires saluent l’initiative de l’entreprise qatarie de développer les sociétés africaines au Qatar

Une initiative visant à développer des sociétés africaines au Qatar grâce à la coopération entre une société qatarie et sept ambassades prend de l’ampleur parmi les dirigeants communautaires qui ont été nommés “ambassadeurs des affaires”.
L’initiative «Meet», un programme visant à faire connaître le Qatar dans chaque communauté, est une collaboration entre le groupe KON et les ambassades d’Afrique du Sud, du Kenya, d’Ouganda, de Tanzanie, du Nigéria, du Soudan et de Tunisie.
Auparavant, des «ambassadeurs d’affaires» avaient été nommés dans le cadre du programme. Il s’agit de Derek Smith d’Afrique du Sud, Omar Farah (Kenya), Allegoma Saul Ryan (Ouganda), Fatima Hassan (Tanzanie), Insaf Oswlty (Tunisie), Noymut Umulara Olayola (Nigéria) et Adam Hajar (Soudan).
Selon Smith, l’initiative offre une opportunité de s’engager dans une plate-forme qui peut unir les sociétés africaines, soulignant son importance pour «la durabilité des entreprises pour construire de telles relations».
Farah a souligné l’un des avantages de l’initiative, en particulier lorsqu’elle travaille avec le groupe KON sur le renforcement des capacités et l’harmonisation des affaires pour les résidents kenyans au Qatar.
Nous nous efforcerons d’encourager Kuhn à établir une base de données de toutes les communautés africaines au Qatar et à fournir des solutions spécifiques pour chacune. Une approche pourrait être d’investir dans la diaspora et de tenir des conférences avec les banques africaines pour comprendre la situation de la diaspora », a déclaré Farah.
Il a ajouté: “Pour y parvenir, les leaders communautaires doivent être intégrés à l’ensemble de la stratégie et à leur soutien de proximité. Des forums de sensibilisation pourraient être organisés pour les évaluer sur la manière dont KON peut bénéficier à la communauté et vice versa.”
Ryan, chef de la communauté ougandaise au Qatar (UGACOQ), a noté que le travail et la réalisation des buts et objectifs du programme incombent aux communautés concernées.
Wesleti a déclaré que Kuhn offrait une opportunité à la Tunisie, ainsi qu’à la civilisation et à la culture tunisiennes, d’aider les résidents à en apprendre davantage sur le Qatar.
Elle a également salué les efforts du groupe pour réunir l’art et la culture dans des «programmes hautement structurés».
“Le Groupe KON consolide rapidement sa position d’ambassadeur du Qatar pour l’engagement culturel et sociétal au sein des communautés de la diaspora africaine grâce à ses nombreuses initiatives ciblant cette population”, a déclaré Olayiwola, fondatrice du Nigerian Expatriate Women Forum au Qatar (NEWFOQ).
Elle a ajouté: “Leur engagement et leur dévouement à promouvoir l’État du Qatar sous un jour positif auprès de ses résidents et de leurs pays d’origine par le biais de leurs ambassades au Qatar, ainsi que des associations et groupes locaux, sont louables.”
«Les services axés sur la communauté du groupe KON, y compris les services aux entreprises et aux relations publiques qui cherchent à aider les expatriés à établir leur entreprise au Qatar, et une nouvelle initiative appelée« Taaref »créeront sans aucun doute un impact plus positif et plus d’entraînement parmi les résidents du Qatar, y compris la population qatarie.

READ  Un tribunal français fixe une date dans l'affaire Apple concernant les contrats des développeurs de l'App Store

Jacinthe Poulin

"Wannabe fauteur de troubles. Fanatique de la culture pop. Nerd de zombies. Défenseur du bacon à vie. Passionné d'alcool. Accro à la télévision."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x