Le vaccin passe mieux qu’obligatoire, selon un porte-parole du gouvernement français

Le vaccin passe mieux qu’obligatoire, selon un porte-parole du gouvernement français

PARIS (Reuters) – Une ordonnance obligatoire ne serait pas le moyen le plus efficace d’encourager ceux qui n’ont pas été vaccinés contre le COVID-19 à se faire vacciner, a déclaré le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, et les plans de resserrement des exigences en matière de permis de santé portaient déjà leurs fruits.

Les Français doivent déjà présenter soit des preuves de vaccination, soit un test négatif pour entrer dans les restaurants et les bars et utiliser les trains entre les régions. Mais avec l’augmentation du nombre d’infections à l’Omicron, le Parlement débat d’une législation qui abandonnerait l’option de test.

Le président Emmanuel Macron a déclaré cette semaine qu’il voulait mettre en colère les non vaccinés en leur rendant la vie si difficile qu’ils se fassent vacciner contre le COVID-19. Lire la suite

Inscrivez-vous maintenant pour obtenir un accès gratuit et illimité à Reuters.com

L’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) a déclaré cette semaine que quatre personnes sur dix qui ne sont pas immunisées n’ont pas été vaccinées contre le coronavirus en raison de difficultés d’accès aux services de santé pertinents.

« Nous sommes attachés à la décision de faire pression sur les non vaccinés », a déclaré Atal à BFM TV dimanche.

La France a enregistré vendredi plus de 300 000 nouveaux cas de coronavirus pour la deuxième fois en une semaine. Le nombre d’hospitalisations, y compris les patients COVID-19 en soins intensifs (USI), augmente régulièrement, mettant le système de santé à rude épreuve.

Atal a déclaré que près de 10 millions de tests COVID-19 ont été effectués au cours de la semaine dernière et que le gouvernement fournira davantage d’agents de santé pour effectuer ces tests. Mais les laboratoires ont averti que le taux de tests pourrait être insoutenable.

READ  Une étudiante en journalisme crée une expérience de formation aux multiples facettes en France

« Nous ne pouvons pas continuer à tester (ces chiffres) », a déclaré à BFM TV Lionel Barrand, président du Syndicat national des biologistes Medico.

Inscrivez-vous maintenant pour obtenir un accès gratuit et illimité à Reuters.com

(Reportage par Richard Love) Montage par Louise Heavens

Nos critères : Principes de confiance de Thomson Reuters.

Emmy Tailler

"Spécialiste du voyage. Érudit typique des médias sociaux. Ami des animaux partout. Ninja zombie indépendant. Passionné de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x