Le télétravail est toujours très présent en France, mais sera plus flexible à partir de jeudi

À partir du jeudi 7 janvier, les employés qui travaillent à domicile pourront revenir une fois par semaine dans l’entreprise, s’ils le sont “Ressens le besoin” Avec le consentement de l’employeur. «Je dis toujours que nous devrions préférer le travail à distance (…), D’un autre côté je veux dire le personnel (…) Qui ne peut plus le supporter. Il faut comprendre ces problèmes psychologiques, ces employés isolés. ”Répéter mardi 5 janvier Ministre du Travail, Elizabeth Borne, sur le site Franceinfo.

Lisez également l’éditorial “The World”: Mesurer les effets du travail à distance

Depuis fin octobre, le protocole de santé de l’entreprise impose en règle générale le travail à distance, spécifiant qu’il doit être augmenté à 100% lorsque toutes les tâches peuvent être effectuées à distance. Ainsi, la flexibilité du travail à distance complet ne sera basée que sur le travail bénévole de l’employé et avec le consentement de l’employeur.

Après cette détente attendue pour la première fois, M.je suis Borne informé“Deuxième jalon le 20 janvier.”Qui consiste à laisser la main aux partenaires sociaux, Qui vient de conclure un accord nationalEt le “Détermination du nombre minimum de jours ouvrables dans le dialogue social”. Mais le ministre a suggéré aux partenaires sociaux lundi soir de reporter cette échéance, en raison de la situation sanitaire.

Lisez aussi: Neuf mois de réflexion et d’acceptation du travail à distance livré dans la douleur

Maintien de l’aide à l’emploi des jeunes

Le ministre du Travail a également annoncé l’extension de l’aide à l’emploi des jeunes, au moins jusqu’à fin mars. Il fait partie de la prime de 4000 € (par an) pour un emploi CDD de plus de trois mois ou CDI pour un jeune de moins de 26 ans, la tranche qui devait expirer fin janvier, et d’autre part 5000 € ou 8000 € d’aide pour un contrat de formation professionnelle ou professionnelle qui était prévu Il se termine fin février.

L’article est réservé à nos abonnés Lire aussi Chômage partiel, emprisonnement, inégalités … les maux de la crise en dix mots

Mje suis Born a également confirmé l’exemption d’ouverture des magasins le dimanche de janvier et éventuellement début février, malgré les réserves des organisations de salariés, qui jugent cela contradictoire avec la réduction du couvre-feu à 18 heures. Certaines sections.

Cependant, cette ouverture a été décidée après consultation des communautés et des partenaires sociaux, comme l’a expliqué le ministre sur le site Franceinfo.

“Nous avons des positions différentes selon le résultat des consultations [dans les départements]. Dans la plupart des cas, nous ouvrirons nos portes comme nous le faisons chaque année pour les soldes du dimanche, c’est-à-dire les deux derniers dimanches de janvier. “

‘Il n’y a pas de mécanisme’Elle a ajouté que les municipalités étaient également à sa disposition “Le douzième dimanche du maire.” annuellement.

Le ministre a également confirmé que la réforme de l’assurance-chômage est suspendue jusqu’en avril prochain. ‘Toujours une priorité’ Les consultations avec les partenaires sociaux sur cette question reprendront dans la seconde quinzaine de janvier.

Notre sélection d’articles sur le Coronavirus

Le monde avec l’Agence France-Presse

READ  Covid-19: Hospitalisations records dans les Alpes Maritimes, le nombre de nouveaux cas en course

Léonard Lachapelle

"Future teen idol. Pionnier hardcore de Twitter. Evangéliste de voyage d'une humilité exaspérante."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x