Le Qatari Al-Attiyah domine la première semaine du Rallye Dakar

RIYAD : Le pilote Toyota Gazoo Racing Nasser Saleh Al-Attiyah a dominé la première semaine du 44e Rallye Dakar et a mérité l’avance de 48 minutes et 54 secondes lors de la traditionnelle journée de repos de l’événement à Riyad hier.

Avec le pilote français Mathieu Baumel, qui a pris plusieurs décisions cruciales en matière de navigation au cours d’une semaine difficile et de six étapes à travers les déserts d’Arabie saoudite, Al Attiyah a réussi à remporter les deux parties de l’étape d’ouverture et un autre prix spécial en route vers un coussin confortable. son coéquipier d’Overdrive Racing Yazid Al-Rajhi et son pilote Michael Orr.

Al-Attiyah a déclaré : « Bien sûr, nous sommes très heureux. Nous avons essayé d’attaquer dès le départ mais certains pilotes ont commis des erreurs. Matthieu a bien navigué. Nous sommes très heureux d’avoir terminé la première semaine de Dakar avec une bonne progression. Matthieu a fait du bon travail. Il faisait très attention à ne pas commettre d’erreurs. Je pense que nous sommes en forme. Nous avons beaucoup travaillé cette semaine sans aucun risque. C’est Dakar et nous allons essayer de gérer la semaine prochaine sans aucun risque. Nous devons être forts en cours de route. Il faut avoir un bon rythme sans aucune détente car, quand on se détend, on fait une erreur. Nous devons aussi bien naviguer.

Al-Rajhi s’est vu refuser une victoire d’étape avec une légère pénalité pour excès de vitesse, mais le Saoudien a réussi à conduire sa Toyota Hilux à la deuxième place aux dépens du nonuple champion du monde des rallyes Sébastien Loeb sur scène avant le jour de repos. Le coéquipier d’Al-Attiyah chez Toyota Gazoo Racing, Genel de Villiers, a subi des préparatifs difficiles pour le défi Dakar et est arrivé dans le Royaume à seulement 11 heures. Lorsque les hôtes de l’événement ont annulé une pénalité de cinq heures vendredi après-midi, l’Afrique du Sud a repris sa place dans le top cinq et a terminé quatrième à Riyad, à seulement une minute et 31 secondes de Loeb.

READ  Éliminatoires asiatiques de l'AFC - En route vers le Qatar : Focus sur le Japon | foot | Nouvelles

L’Argentin Lucio Alvarez et son navigateur espagnol Armand Monleon avaient terminé troisièmes au général lors de la semaine d’ouverture du Toyota Hilux Over Drive Racing, mais ont perdu 20 minutes face à leurs rivaux de la sixième étape et sont retombés à la cinquième place.

Juan Cruz Yacopini et Alejandro Yacopini ont conduit le troisième Overdrive Racing Hilux et se sont classés 23e au général le jour de repos.

Le Néerlandais Bernhard Ten Brinke a remplacé Eric van Loon dans l’équipe à la 11e, lorsque son compatriote a été testé positif au Covid-19. Ten Brinke a fait équipe avec le pilote français Sébastien Delaunay et a démenti son manque d’expérience récente en course pour surmonter plusieurs retards en route vers la 29e place au classement général.

Sièges du rallye Dakar 2022 (voitures)

1. Nasser Saleh Al Attiyah (QAT)/Mathieu Baumel (FRA) Toyota Gazoo Racing GR DKR Hilux 20h 37min 24sec
2. Yazeed Al-Rajhi (SAU) / Michael Orr (Royaume-Uni) Toyota Hilux Overdrive 21 heures 27 minutes 43 secondes
3. Sébastien Loeb (FRA) / Fabian Lurquin (BEL) Prodrive Hunter BRX 21 heures 27 minutes 49 secondes
4. Giniel De Villiers (ZAF) / Dennis Murphy (ZAF) Toyota Gazoo Racing GR DKR Hilux 21h 29m 20sec
5. Lucio Alvarez (Argentine) / Armand Monleon (Espagne) Toyota Hilux Overdrive 21 heures 44 minutes 22 secondes

Léonard Lachapelle

"Future teen idol. Pionnier hardcore de Twitter. Evangéliste de voyage d'une humilité exaspérante."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x