Le Qatar rejoint le circuit de Formule 1 – NationNews Barbade – Nationnews.com

Posté sur

Le Qatar fera ses débuts dans le calendrier de la Formule 1 avec une course en novembre et a signé un contrat de 10 ans pour accueillir le Grand Prix à partir de 2023.

La nation du Golfe comblera le poste vacant du calendrier de cette saison du 19 au 21 novembre avec une course sur le circuit de Losail, connu pour accueillir des motos.

Le Qatar n’organisera pas de course de F1 en 2022 pour se concentrer sur l’organisation de la Coupe du monde de football.

Le lieu de la course n’a pas été confirmé en 2023, mais le plan est d’organiser une course de rue dans la capitale, Doha.

Le Qatar est le quatrième pays du Moyen-Orient à rejoindre le calendrier F1. Il rejoint les courses de longue durée à Bahreïn, à Abu Dhabi et en Arabie saoudite, qui débuteront cette année en tant qu’avant-dernière course de la saison 2021 du 3 au 5 décembre.

Trois courses auront lieu dans la région pour terminer le championnat du monde cette année, suivies du Qatar suivi de l’Arabie saoudite puis de la finale de la saison à Abu Dhabi les 10 et 12 décembre.

Le Grand Prix du Qatar de cette année sera une course nocturne à partir de 18h, heure locale.

L’annonce confirme qu’il reste sept courses dans la bataille serrée pour le titre entre Lewis Hamilton de Mercedes et Max Verstappen de Red Bull.

La Turquie débutera le Tour le 10 octobre, suivi du Grand Prix des États-Unis à Austin, Texas, le 24 octobre.

READ  Un homme accuse Aaron Donald Rams d'avoir agressé le Pittsburgh FC

Le Mexique, le Brésil et le Qatar participeront à des week-ends consécutifs à partir du 7 novembre, suivis de l’Arabie saoudite et d’Abou Dhabi les deux premiers week-ends de décembre.

Amnesty International a déclaré que le bilan du Qatar en matière de droits humains était “extrêmement préoccupant” et, dans un communiqué, a exhorté la Formule 1 à “insister pour que tous les contrats relatifs à cette course contiennent des normes de travail strictes dans toutes les chaînes d’approvisionnement”.

“Les pilotes et leurs équipes doivent être prêts à parler des droits de l’homme au Qatar avant la course, et faire leur part pour briser la vague du lavage sportif et de la gestion de l’image”, a-t-elle ajouté.

En réponse à Amnesty, la F1 a déclaré : « Pendant des décennies, la Formule 1 a travaillé dur pour être une force positive partout où elle court, y compris pour les avantages économiques, sociaux et culturels.

« Des sports comme la Formule 1 sont idéalement placés pour traverser les frontières et les cultures afin de rassembler les pays et les communautés afin de partager la passion et l’excitation de la compétition et des réalisations incroyables.

“Nous prenons nos responsabilités en matière de droits très au sérieux et fixons des normes éthiques élevées pour les contreparties et ceux de notre chaîne d’approvisionnement, qui sont inscrites dans les contrats, et portons une attention particulière à leur conformité.” (BBC)

Antoinette Lefurgey

"Evangéliste du café sans aucune excuse. Fanatique du Web. Nerd d'Internet. Geek de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x