Le Qatar et le Mali signent un accord pour aider 596 597 enfants à élever…

Le Qatar et le Mali signent un accord pour aider 596 597 enfants à élever…

(MENAFN – La Péninsule) L’État du Qatar, représenté par le Qatar Fund for Development (QFFD) et la République du Mali, représentée par le ministère de l’Économie et des Finances, ont signé un accord de prêt pour soutenir la mise en œuvre du projet PACETEM, qui vise à garantir que les enfants non scolarisés (OOSC) au Mali aient accès à un enseignement primaire de qualité avec le partenaire stratégique de mise en œuvre, la Fondation Education Above All (EAA).

L’objectif de PACETEM (Programme pour l’éducation des enfants au Mali / Accès à l’éducation pour tous les enfants au Mali) est de scolariser et de retenir 596 597 élèves déscolarisés à travers le pays. PACETEM cherche spécifiquement à atteindre l’OOSC avec un accès limité à l’enseignement primaire, y compris les enfants des communautés nomades, les enfants dans les régions éloignées, les enfants plus âgés formellement exclus et les enfants handicapés physiques grâce à l’utilisation de stratégies testées et efficaces.

Géré par le Centre de développement de l’éducation (EDC) et mis en œuvre par un groupe d’ONG internationales et nationales en collaboration avec le ministère de l’Éducation nationale du Mali, les gouvernements locaux et les communautés cibles, le projet PACETEM élargit la gamme des stratégies innovantes et efficaces déjà en place. . Chaque membre du consortium met en œuvre des initiatives en fonction des besoins de la communauté locale.

Par exemple, les stratégies du projet peuvent inclure : l’inscription d’enfants qui ne se sont pas inscrits à l’âge approprié ; la création d’écoles d’un semestre dans les communautés peu peuplées ; fournir des écoles mobiles aux communautés bédouines ; Intégrer les programmes officiels du primaire dans les écoles coraniques. Et la création de programmes d’apprentissage accéléré pour les enfants qui ont dépassé l’âge. Le projet est financé par un mécanisme de financement innovant qui combine une aide sous forme de subventions et de prêts pour soutenir l’accès des enfants non scolarisés à l’éducation.

READ  Oxford Business Group célèbre son retour au Qatar avec un rapport historique 2022

Les enfants marginalisés au Mali sont souvent confrontés à de multiples obstacles pour accéder à l’éducation, tels que le manque d’écoles et d’enseignants près de chez eux, la pauvreté, l’insécurité, la faible qualité et pertinence, ou la participation de leurs enfants à des activités économiques pour soutenir la famille. En s’attaquant à ces obstacles à l’éducation, le projet vise à avoir un impact positif sur l’objectif 4 des objectifs de développement durable des Nations Unies, « Assurer une éducation équitable et inclusive pour tous et promouvoir l’apprentissage tout au long de la vie pour tous. »

Khalifa bin Jassim Al Kuwari, directeur général du Qatar Fund for Development, a déclaré : « Il est de notre responsabilité de veiller à ce que les jeunes soient en mesure d’assurer leur avenir. Pour soutenir les enfants non scolarisés au Mali, le Qatar Fund for Development contribue à l’adaptation des infrastructures pour répondre aux besoins des enfants handicapés physiques, à la formation des enseignants et aux fournitures scolaires pour les filles et les familles défavorisées, à la construction de nouvelles écoles et à la réinsertion des enfants en dehors de école primaire normale. âge.”

Le PDG de la Fondation Education Above All, Fahad Al-Sulaiti, a déclaré : Pays les plus durement touchés par une crise de financement Education Global En mettant l’accent sur le soutien aux enfants non scolarisés les plus marginalisés dans un enseignement primaire de qualité, y compris les filles, les enfants des communautés éloignées ou nomades et les enfants handicapés, nous visent à augmenter les taux de rétention scolaire et, en fin de compte, à augmenter les perspectives socio-économiques pour eux et leurs communautés. . »

READ  Hanoi ferme ses portes alors que les cas de virus augmentent

Son Excellence Cheikh Ahmed Tidiani Diakite, ambassadeur du Mali au Qatar, a déclaré : « La cérémonie d’aujourd’hui est l’aboutissement des efforts déployés par les deux parties pour signer le prêt. Permettez-moi de remercier le Ministre pour sa présence, le Directeur de la Dette Publique au Mali, le Directeur Général du Qatar Fund for Development, le PDG de la Fondation EAA et ses collaborateurs.

MENAFN17092021000063011010ID1102813807

Avertissement légal: MENAFN fournit les informations “telles quelles” sans garantie d’aucune sorte. Nous n’assumons aucune responsabilité pour l’exactitude des informations contenues dans cet article, le contenu, les images, les vidéos, les licences, ou l’exhaustivité, la légalité ou la fiabilité des informations contenues dans cet article. Si vous avez des plaintes ou des problèmes de droits d’auteur liés à cet article, veuillez contacter le fournisseur ci-dessus.

Jacinthe Poulin

"Wannabe fauteur de troubles. Fanatique de la culture pop. Nerd de zombies. Défenseur du bacon à vie. Passionné d'alcool. Accro à la télévision."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x