Le Qatar et l’Arabie saoudite suspendent le différend sur la diffusion de beIN à l’OMC – Doha News

L’OMC a également reconnu le gouvernement saoudien coupable d’avoir participé à « la promotion de rassemblements publics avec des diffusions non autorisées de beoutQ », notamment la Coupe du monde de football 2018.

Le différend est survenu lors du Conseil de coopération du Golfe 2017 [GCC] La crise, au cours de laquelle l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, Bahreïn et l’Égypte ont imposé un blocus terrestre, aérien et maritime illégal au Qatar sur la base d’allégations sans fondement selon lesquelles Doha soutenait le terrorisme. Des allégations que Doha a toujours fermement démenties.

Que signifie la levée de l’interdiction saoudienne de beIN Sports pour Newcastle United ?

Aujourd’hui, un an après la signature de la déclaration d’Al-Ula, qui a conduit au rétablissement des relations diplomatiques, le Qatar et l’Arabie saoudite ont convenu de suspendre les appels concernant le rapport de l’OMC.

Le gouvernement qatari, cité par la loi 360, a déclaré : “Le Qatar a accepté la proposition de suspension des procédures d’appel conformément aux termes de la déclaration d’Al-Ula signée le 5 janvier 2021”.

Doha a également confirmé que “toute autre procédure d’adoption du rapport du comité sera suspendue, tandis que la suspension mutuellement convenue restera en vigueur”.

Selon le média juridique, la dernière décision du gouvernement qatari signifie que le rapport de l’OMC n’est pas juridiquement contraignant.

beIN-beoutQ .

Peu de temps après le blocus, les chaînes beIN Sports ont été interdites à des centaines de milliers d’abonnés en Arabie saoudite.

Deux mois plus tard, la chaîne beoutQ liée à l’Arabie saoudite a commencé à diffuser du contenu volé de beIN Sport via l’opérateur de satellites de télécommunications basé à Riyad, Arabsat.

READ  Simon, adjoint au Front, défend le camp des Six Nations à Nice

Le vol de propriété intellectuelle sophistiqué de BeoutQ s’est développé lorsqu’elle a lancé des décodeurs et a commencé à vendre des forfaits d’abonnement pour diffuser des matchs de football en anglais, italien, espagnol et allemand.

La chaîne a également piraté de nombreux événements sportifs internationaux, notamment le Super Bowl LII, la finale de la Ligue des champions de l’UEFA, les finales de la NBA, plusieurs courses de Formule 1 et les 64 matchs de la Coupe du monde de football 2018.

« Depuis août 2017, beoutQ a détourné les émissions de radio de certaines des marques de sport et des détenteurs de droits les plus célèbres au monde, piratant tout, des Jeux Olympiques à la Formule 1 et au tennis de Wimbledon, en passant par l’UEFA Champions League, la Premier League et LaLiga”, beIN Il a dit Dans un communiqué daté du 16 août 2018.

En octobre de l’année dernière, il a été signalé que des responsables qatariens et saoudiens étaient parvenus à un accord pour lever l’interdiction de beIn Sports à Riyad. Cependant, les sources de beIN n’ont pas réussi à clarifier les détails de cet accord à l’époque.

Antoinette Lefurgey

"Evangéliste du café sans aucune excuse. Fanatique du Web. Nerd d'Internet. Geek de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x