Le Qatar cinq étoiles facilite les efforts des Émirats arabes unis pour se qualifier pour les demi-finales

Doha

Le Qatar attend le vainqueur du match Algérie-Maroc en quarts de finale

Le Qatar a dominé les Émirats arabes unis 5-0 avec une première mi-temps exténuante pour sceller sa place en demi-finale de la Coupe arabe de la FIFA.
Les fans bondés vendredi au stade Al Bayt d’Al Khor ont vu la génération dorée de footballeurs qataris s’afficher dans un spectacle spectaculaire en quarts de finale. Mais les Émirats arabes unis, qui cherchaient à venger leur victoire 0-4 sur le Qatar en demi-finale de la Coupe d’Asie de l’AFC 2019, ont été horribles en première mi-temps.
L’équipe blanche était différente de l’équipe battue il y a deux ans à Abu Dhabi, mais les cicatrices semblaient être encore fraîches dans l’esprit des joueurs.
L’imposition du stade Al Bayt, qui comptait un petit nombre de supporters émiratis, a également rendu la tâche difficile à la jeune équipe visiteuse.
C’était un match à sens unique en première mi-temps, l’entraîneur du Qatar Felix Sanchez ayant choisi de s’asseoir dans l’abri et de discuter avec ses assistants alors même que les joueurs descendaient du tunnel dans les vestiaires pour une pause. Il est très rare qu’un entraîneur n’ait pas besoin de parler à ses joueurs en première mi-temps, mais Sanchez s’est vu offrir ce luxe par son équipe. Ce fut une nuit où tout ce que les joueurs qatariens touchaient se transformait en or, en partie grâce à la générosité des joueurs émiratis qui ont raté deux pénalités et ont également commis des émotions défensives à leur guise.
“Nous célébrerons cette victoire car c’est un excellent résultat pour nous. L’équipe montre une amélioration après chaque match et nous devons maintenant nous concentrer sur les demi-finales”, a déclaré Sanchez.
Sanchez a constitué une équipe à part entière hier, après avoir affronté une équipe de série 2 le plus souvent contre l’Irak lors de son dernier match de groupe lundi. Avec Pedro Miguel absent en raison d’une blessure, Abdelkarim Hassan a marqué comme l’un des trois milieux de terrain, Ismail Mohamed commençant comme arrière droit.
Akram Afif et Al Moez Ali, qui sont apparus comme remplaçants tardifs contre l’Irak et ont tous deux marqué un but, ont fait pression sur la défense de l’UAF dès le début et il n’a pas fallu longtemps pour qu’ils s’effondrent.
À la sixième minute, le défenseur émirati Muhannad Salem n’a pas réussi à dégager une passe par derrière, alors qu’Al-Moez a saisi le ballon et l’a tiré vers Afif, dont le tir a touché Ali Salmin avec un but contre son camp.
C’était un début parfait pour calmer les nerfs des joueurs qatariens, alors que les joueurs des Émirats arabes unis avaient du mal à prendre de l’élan. Et les joueurs d’Emirates ont acquis plus de 70% en première mi-temps, et ont préféré le construire par l’arrière, qui jouait pour le Qatar.
Les hôtes ont simplement choisi de s’asseoir et de contre-attaquer avec le parallèle et le mortel Afif à l’attaque. Cependant, les attaquants qatariens n’ont rien eu à faire d’inhabituel puisqu’une autre bévue défensive de Mahmoud Khamis des Émirats arabes unis leur a valu le deuxième but.
Et à la 27e minute, Khamis a touché le ballon dans la surface de réparation sur un centre d’Ismail Mohamed, et Al-Moez a mis le penalty dans le filet pour doubler l’avantage. Pour les Émirats arabes unis, tout a explosé après cela, le Qatar ayant marqué trois buts en 12 minutes.
A la 36e minute, Al-Moez est tombé aux mains du capitaine et gardien des Emirats, Ali Khaseef, et Boualem Khoukhi a frappé le penalty dans la lucarne supérieure. Huit minutes plus tard, le tir retentissant d’Abdelaziz Hatem sur une passe d’Afif a porté le score à 4-0 avant qu’Al-Moez ne frappe à nouveau le filet dans les arrêts de jeu.
Avec cinq buts, la netteté du joueur qatari s’est un peu affaiblie tandis que l’équipe nationale des Émirats arabes unis a réalisé une bien meilleure performance. Khoukhi a failli marquer en seconde période, mais la plus grande préoccupation de Sanchez sera son joueur vedette, Afif, qui a boité en fin de seconde période après avoir été éliminé.

READ  Le Soudan et la France renouvellent l'importance de la stabilité et de la sécurité au Tchad


Le défenseur du Qatar Boualem Khoukhi (à droite) célèbre avec ses coéquipiers après avoir marqué contre les Emirats lors des quarts de finale de la Coupe arabe 2021 au stade Al Bayt d’Al Khor hier. (AFP)

Dernière mise à jour: 11 décembre 2021 01h49

Léonard Lachapelle

"Future teen idol. Pionnier hardcore de Twitter. Evangéliste de voyage d'une humilité exaspérante."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x