Le président sud-africain abandonne le Forum économique mondial pour faire face aux coupures de courant chez lui

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa prend la parole lors du sommet sur l’autonomisation économique des personnes handicapées à Johannesburg, en Afrique du Sud, le 8 décembre 2022. FILE PHOTO/REUTERS

JOHANNESBURG (Reuters) – Le porte-parole du président sud-africain Cyril Ramaphosa a déclaré dimanche qu’il ne participerait plus au Forum économique mondial de Davos en raison de la crise énergétique actuelle du pays.

La panne s’est aggravée depuis mardi, lorsque le service public en difficulté Eskom a annoncé qu’il mettrait en œuvre sa pire panne jusqu’à nouvel ordre.

Les coupures de courant sont une source majeure de frustration du public vis-à-vis du Congrès national africain (ANC) au pouvoir et un frein à la croissance économique dans le pays le plus industrialisé d’Afrique.

« Le président tient actuellement une réunion avec les dirigeants des partis politiques représentés au Parlement, le Comité national de crise de l’énergie et le conseil d’administration d’Eskom », a déclaré le porte-parole présidentiel Vincent Magwenya.

Il a ajouté que d’autres séances d’information auront lieu avec les principales parties prenantes au cours de la semaine prochaine.

L’installation assiégée fournit la grande majorité de l’électricité de l’Afrique du Sud, s’appuyant principalement sur un parc vieillissant de centrales électriques au charbon qui ne sont pas fiables et sujettes aux pannes.

READ  Une grande banque italienne renforce les opérations du Qatar pour se développer au Moyen-Orient

Jacinthe Poulin

"Wannabe fauteur de troubles. Fanatique de la culture pop. Nerd de zombies. Défenseur du bacon à vie. Passionné d'alcool. Accro à la télévision."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x