Le président du Mali et le Premier ministre ont été arrêtés par des militaires, selon la mission onusienne

Le président par intérim Bah Ndaw et le Premier ministre Mukhtar Awan ont été arrêtés, ainsi que plusieurs employés. Lisez la déclaration Par le comité local de suivi de la transition du pays, qui surveille le retour du Mali au contrôle civil après le coup d’État militaire d’août 2020. Ce comité comprend l’Union africaine, la Mission des Nations Unies au Mali et la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest.

La commission exprime: «Aux côtés des membres de la communauté internationale, dont la France, les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne et l’Union européenne, leur profonde préoccupation face à la situation au Mali, qui a été caractérisée par l’arrestation du président de transition , le Premier ministre.

Ils exigent la libération immédiate et inconditionnelle de ces autorités et insistent pour que les militaires qui les détiennent soient tenus personnellement responsables de leur sécurité.

Les arrestations, que la déclaration conjointe a qualifiées de “tentative de prise de pouvoir”, ont eu lieu peu de temps après Ndau a annoncé une série de nominations pour les postes ministériels les plus élevés du gouvernement.
“Concernant les informations reçues du Mali concernant l’arrestation du président de transition, du Premier ministre et d’autres. Nous demandons leur libération immédiate et inconditionnelle”, a-t-il écrit sur Twitter. Bureau des affaires africaines du Département d’État américain.
L’ambassade américaine au Mali a mis en garde les citoyens américains dans le pays Pour éviter les déplacements inutiles à Bamako Au milieu de “l’annonce d’une augmentation de l’activité militaire” dans la capitale, a-t-elle déclaré dans un tweet.
Le gouvernement provisoire était au pouvoir il y a seulement quelques mois, Après un coup d’État militaire l’année dernière Les soldats ont arrêté le président d’alors Ibrahim Boubacar Keita et le premier ministre d’alors Bobo Sisi. Plus tard, Keita a annoncé sa démission à la télévision d’État.

Le gouvernement de transition dirigé par Ndau a promis de tenir des élections législatives et présidentielles en février 2022 pour restaurer un gouvernement démocratique, a rapporté Reuters.

READ  A Disney worker boasts of getting his COVID-19 vaccine early

Désiré Faure

"Evangéliste du café sans aucune excuse. Fanatique du Web. Nerd d'Internet. Geek de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x