Le président de la FIFA salue l’évacuation par le Qatar des évacués afghans

Le président de l’Association internationale de football (FIFA) Gianni Infantino a salué les efforts de l’État du Qatar, dirigé par S.A. l’émir Cheikh Tamim bin Hamad Al Thani, pour évacuer plus de 150 personnes d’Afghanistan, dont des joueurs de football et leurs familles. .

Cela s’est produit lors de la visite du président de la FIFA dans un complexe à Doha, où l’État du Qatar, en coopération avec la FIFA et l’Association afghane de football, a accueilli plus de 150 évacués d’Afghanistan qui étaient en grave danger en raison de leur association avec le sport féminin.

Dans un communiqué de presse, Infantino a déclaré que ces filles et leurs familles sont en sécurité à l’intérieur de ce complexe, qui a été construit en vue de la Coupe du monde de football du Qatar 2022 l’année prochaine.

La FIFA continuera de frapper à toutes les portes dans le monde pour aider les Afghans, en espérant que son appel sera entendu et ouvrira les portes à ces filles.

Parmi les personnes évacuées vers le complexe figuraient des joueuses des équipes afghanes U-23, 17 et 15 ans avec les membres de leur famille, ainsi que des arbitres de match, des administrateurs et des entraîneurs de football féminin.

Le Président de la FIFA a exprimé sa profonde gratitude pour les efforts de Doha à cet égard, alors que l’État du Qatar a évacué plus de 70 000 personnes depuis août dernier, appelant la communauté mondiale du football et les gouvernements à soutenir et aider les évacués face à l’escalade humanitaire crise en tendant la main aux familles déplacées de leur pays d’origine en raison de leur association avec le sport féminin.

READ  Le gouverneur de Tokyo a déclaré que les Jeux Olympiques étaient confrontés à un "gros problème" après les remarques sexistes de Mori


Le président de la FIFA Gianni Infantino, le secrétaire général du Comité suprême pour la livraison et l’héritage Hassan Al Thawadi, et d’autres responsables lors d’une récente visite dans un complexe de logements accueillant un certain nombre d’évacués d’Afghanistan.

Infantino a également remercié le Premier ministre albanais Edi Rama, qui a accepté de recevoir le premier lot de déportés et de fournir aux footballeurs et à leurs familles un hébergement temporaire pour permettre à la FIFA d’évacuer davantage, citant le besoin réel d’aide de plus de pays, de gouvernements et de membres de la famille du football. . Pas seulement dire et parler de solidarité.

L’Afghan Fadhil Muhammed Shihab, secrétaire général de l’AFC, qui s’est fortement impliqué dans la promotion et le développement du football féminin dans son pays, faisait également partie des personnes évacuées vers le complexe qatari, en plus des avocats qui ont travaillé sur l’affaire des mauvais traitements de Keramuddin Karim. l’ancien président de l’Association afghane de football étant banni à vie, les membres de leur famille étant également évacués pour leur propre sécurité.

Outre celles associées au football, la FIFA et la Fédération afghane de basket-ball ont contribué à l’évacuation de plus de 30 personnes associées au basket-ball féminin en Afghanistan, dont 19 membres des équipes nationales et régionales féminines, qui sont désormais toutes en sécurité au Complexe de Doha.

Infantino a expliqué: “Nous disons souvent que le football donne de l’espoir, et aujourd’hui, sur terre, nous voyons que pouvoir construire une nouvelle vie est quelque chose que les mots ne peuvent égaler. Ce que nous faisons est un espoir réel et tangible pour ces filles et leurs familles ” Je suis très touché d’être ici au Qatar. Parce que je suis très heureux que nous ayons pu aider autant de footballeurs et de filles en dehors de l’Afghanistan, et nous nous efforcerons de faire plus à l’avenir. ” La FIFA a l’intention d’aider l’État du Qatar à évacuer davantage de filles, de femmes et d’autres personnes associées au sport féminin dans les semaines à venir.

READ  Un record de handball parfait glisse alors que le Danemark se qualifie pour les quarts de finale de la Norvège

Joyce Cook, responsable de l’éducation et de la responsabilité sociale à la FIFA, a dirigé le processus au cours des deux derniers mois. S’exprimant depuis Doha, elle a exprimé son admiration pour tous les participants et ce que chacun a fait, et a également salué la force de personnalité dont font preuve les jeunes femmes et les filles.

« Notre président et notre secrétaire général m’ont demandé de diriger notre incroyable effort collectif, et nous n’aurions pas réussi sans nos amis au Qatar », a déclaré Joyce Cook.

Elle a ajouté que tous ceux qui se rapprochent d’une tragédie à ce point ne peuvent s’empêcher de ressentir une grande responsabilité, en particulier à la lumière de rencontrer des filles et d’écouter leurs histoires qui expriment le chagrin et la perte.

“C’est une histoire humaine et un effort humanitaire avec des gens de partout qui se soucient profondément de ces jeunes femmes et filles qui commencent leur voyage maintenant – cette histoire n’est pas encore terminée – et je profite de cette occasion pour réitérer ce que le Président de la FIFA a déclaré : Nous ne pouvons pas le faire seuls – nous avons besoin des gouvernements du monde entier. Pour fournir un règlement permanent à nos joueurs et leur donner une chance de reconstruire leur vie encore jeune.

Antoinette Lefurgey

"Evangéliste du café sans aucune excuse. Fanatique du Web. Nerd d'Internet. Geek de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x