Le ministre français des Finances soumet des propositions de restructuration de la dette des entreprises

Le ministre français des Finances soumet des propositions de restructuration de la dette des entreprises

PARIS (Reuters) – Le ministre français des Finances, Bruno Le Maire, a déclaré mercredi qu’il soumettrait des propositions pour restructurer la dette des entreprises en difficulté en prêts obtenus pendant la crise du coronavirus.

De nombreuses entreprises françaises sortent de la pandémie avec des bilans très tendus après avoir emprunté massivement dans le cadre d’un programme de prêts garantis par l’État destiné à les aider à surmonter la crise.

Alors que le programme a contribué à réduire les faillites l’année dernière à des niveaux records, les économistes s’attendent à une augmentation des dépôts à mesure que divers programmes de soutien du gouvernement prendront fin.

Le Maire a déclaré qu’il présenterait dans les semaines à venir des propositions qui réuniraient des représentants de l’État, des tribunaux des faillites et des banques pour trouver des solutions au cas par cas pour les entreprises souffrant de leurs dettes.

Je ferai de mon mieux pour éviter les faillites dans notre pays. “Nous n’attendrons pas que l’entreprise frappe le mur”, a déclaré Le Maire sur BFM.

Il a ajouté: “Nous examinerons la situation … pour voir s’il est possible d’étendre la dette au fil du temps ou si une partie de la dette peut être annulée.”

Les affaires de faillite sont restées exceptionnellement faibles pendant la majeure partie du premier trimestre jusqu’à ce que les dépôts et les liquidations augmentent en mars, selon le cabinet de conseil Altares, qui recueille des données auprès des tribunaux des faillites.

Alors que les faillites ont diminué de 32% au premier trimestre de la même période l’an dernier, elles ont augmenté de 155% au cours des deux dernières semaines de mars par rapport à l’année précédente lorsque la France est entrée dans son premier lock-out et que les tribunaux ont été contraints de fermer.

READ  Thyssenkrupp envisage l'introduction en bourse ou le SPAC de l'activité hydrogène - PDG

Mercredi, Altares a déclaré que 8 entreprises sur 10 qui avaient demandé à comparaître devant les tribunaux des faillites commençaient directement à se liquider, un niveau jamais vu depuis deux décennies. (Préparé par Lee Thomas; édité par Kirsten Donovan)

Jacinthe Poulin

"Wannabe fauteur de troubles. Fanatique de la culture pop. Nerd de zombies. Défenseur du bacon à vie. Passionné d'alcool. Accro à la télévision."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x