Le groupe nucléaire français rachète les activités de contrôle nucléaire civil de Rolls-Royce

Le groupe nucléaire français rachète les activités de contrôle nucléaire civil de Rolls-Royce

La société française de conception, d’ingénierie, de fabrication et de construction nucléaires Framatum a annoncé lundi avoir finalisé l’acquisition de Rolls-Royce pour l’instrumentation et le contrôle nucléaires civils (I&C). Cette opération renforce les capacités mondiales de développement et de déploiement de Framatome pour les systèmes d’I&C.

Plus de 550 salariés, anciennement de Rolls-Royce, rejoignent désormais Framatome. La plupart d’entre eux sont déjà en France, concentrés à Grenoble.

Le PDG de Framatome a expliqué : « Les systèmes d’I&C agissent comme le ‘système nerveux central’ de la centrale nucléaire, permettant aux opérateurs de contrôler le réacteur. Bernard Fontana. “Cet achat et l’entrée d’une main-d’œuvre experte dans Framatome renforceront notre offre d’I&C pour produire une énergie nucléaire fiable et bas carbone. Je souhaite la bienvenue aux talentueux collaborateurs de Rolls-Royce Civil Nuclear à Framatome.”

L’achat comprend également les technologies et produits nucléaires Rolls-Royce Civil. Ceux-ci incluent Spinline, Rodine et Hardline. Ils viendront enrichir le portefeuille existant de produits d’I&C de Framatome, qui comprend les systèmes numériques Teleperm XS et Tricon, ainsi que des systèmes analogiques non informatisés.

« Rolls-Royce I&C Civil Nuclear Energy est complémentaire à notre portefeuille d’activités existant », a déclaré Frédéric Lelliver, Directeur Général Adjoint de Framatome (Ventes Régionales, Plateformes et Business Unit I&C). « Leur expérience éprouvée et leur solide réputation améliorent notre capacité à servir nos clients et à étendre notre présence dans l’espace médiatique et de contrôle à travers le monde.

Ce qui était jusqu’à présent l’activité I&C de Rolls-Royce possède des bureaux en Chine et en République tchèque ainsi qu’en France. Ses produits et technologies sont équipés de 150 réacteurs en exploitation dans le monde. Framatome est détenu à 75,5 % par le groupe électronucléaire français EDF, 19,5 % par le japonais Mitsubishi Heavy Industries et 5 % par le groupe d’ingénierie français indépendant Assystem. Avant cette acquisition, Framatome comptait plus de 14 000 salariés.

READ  UPS driver fired after video showed racist sermon at the home of a Latino police officer

Jacinthe Poulin

"Wannabe fauteur de troubles. Fanatique de la culture pop. Nerd de zombies. Défenseur du bacon à vie. Passionné d'alcool. Accro à la télévision."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x