Le directeur de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Tokyo licencié pour une blague sur l’holocauste racontée il y a 23 ans

Une blague sur l’Holocauste lancée il y a 23 ans a commandé un réalisateur Jeux Olympiques de Tokyo La cérémonie d’ouverture est l’heure de travail de son manager avant le lancement officiel des Jeux.

Kentaro Kobayashi a été accusé d’avoir utilisé une blague sur l’Holocauste lors de son émission comique de 1998, y compris la phrase « Let’s Play the Holocaust ». Kobayashi a été critiqué lorsqu’un clip et un script pour sa performance ont été révélés.

CLIQUEZ ICI POUR PLUS DE COUVERTURE SPORTIVE SUR FOXNEWS.COM

Seiko Hashimoto, présidente du comité d’organisation, a pris la décision de licencier Kobayashi jeudi.

“Nous avons découvert que M. Kobayashi a utilisé une phrase dans sa performance qui fait la satire d’une tragédie historique”, a déclaré Hashimoto. “Nous nous excusons profondément d’avoir causé un tel développement la veille de la cérémonie d’ouverture et d’avoir causé des désagréments et des inquiétudes à de nombreuses parties impliquées ainsi qu’aux habitants de Tokyo et du reste du pays.”

Auteur des Jeux olympiques après l’intimidation de ses camarades de classe, y compris des enfants handicapés mentaux, et des fronts

Kobayashi est un ancien membre du duo comique Rahmens et est connu pour ses sitcoms, dont “The Japanese Tradition”.

Selon l’AFP, le dessin susmentionné voit Kobayashi se tourner vers son collègue et lui dire : “Ceux de l’époque ont dit ‘jouons l’Holocauste'”.

Kobayashi a publié une déclaration concernant la fusillade, a-t-il déclaré BBC.

“Le divertissement ne doit pas mettre les gens mal à l’aise. Je comprends que mon choix stupide de mots à l’époque était une erreur, et j’en suis désolé.”

READ  La pression de Biden pour plus de concessions `` ne va nulle part ''

CLIQUEZ ICI POUR L’APPLICATION FOX NEWS

Les officiels olympiques se sont noyés dans le scandale. Les autorités ont renvoyé le compositeur plus tôt dans la semaine après que le scandale d’intimidation est revenu à la lumière. Auparavant, Yoshiro Meri avait démissionné de son poste de président du comité d’organisation en raison de déclarations sexistes. Hiroshi Sasaki a également quitté son poste de directeur créatif et a suggéré que l’actrice japonaise s’habille comme un cochon.

L’Associated Press a contribué à ce rapport.

Désiré Faure

"Evangéliste du café sans aucune excuse. Fanatique du Web. Nerd d'Internet. Geek de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x