Le capitaine anglais Harry Kane portera le badge OneLove lors de la Coupe du monde au Qatar même s’il est interdit par la FIFA | nouvelles du football

Harry Kane portera le badge OneLove lors de la finale de la Coupe du monde au Qatar, même si la FIFA est interdite.

La FA a annoncé en septembre que l’Angleterre porterait un brassard de capitaine arc-en-ciel pendant le tournoi dans le cadre d’une initiative anti-discrimination et en soutien à la communauté LGBTQ+.

Le conseil d’administration a décidé que le capitaine anglais porterait le brassard de capitaine même si cela risquait d’être passible d’amendes de la FIFA.

Les dirigeants de neuf pays européens, dont l’Angleterre et le Pays de Galles, prévoient de porter des brassards lors de la Coupe du monde.

Veuillez utiliser le navigateur Chrome pour un lecteur vidéo accessible

L’entraîneur anglais Gareth Southgate et le capitaine Harry Kane ont discuté de la décision de porter le badge anti-discrimination OneLove au Qatar

L’autorisation de la FIFA est requise pour porter des brassards. Le groupe de travail de l’UEFA sur le Qatar a demandé l’autorisation de la FIFA il y a trois semaines et attend une réponse.

Une délégation du groupe rencontrera la FIFA à Zurich mercredi et demandera la mise à jour.

La délégation discutera également de la création d’un fonds d’indemnisation pour les travailleurs migrants et leurs familles et de la création d’un centre de soins à Doha pour les travailleurs migrants.

La FA est membre du groupe de travail mais ne fait pas partie de la délégation qui se rendra à Zurich cette semaine.

Southgate : Il y a des limites à ce qui peut être réalisé au Qatar

L’entraîneur anglais Gareth Southgate a déclaré en septembre :

« Il n’y a pas grand-chose que les joueurs en particulier puissent faire d’autre que parler de ces problèmes et les mettre sur la table parce qu’en fin de compte, nous exigeons des changements dans un pays que nous respectons, qui a fait des progrès, mais sur lequel il n’a aucun contrôle.

« Nous avons fait beaucoup de recherches, la Football Association a tenu d’innombrables réunions avec des ONG et des travailleurs migrants au Qatar, recueillant toutes les informations et demandes des personnes concernées. Il y a des limites à ce qui peut être réalisé. »

« Parler des problèmes, soulever les problèmes et les mettre sur la table est la méthode que les gens qui ont été impliqués dans le sport ont utilisée dans le passé et c’est ce que nous essayons de faire cette fois.

« Il y aura toujours des critiques, quoi que vous fassiez mais nous essayons d’influencer les domaines qu’on nous a demandé d’influencer. À moins que d’autres idées et d’autres demandes ne soient faites que nous pensons appropriées, ce sera plus difficile à faire que nous ne l’avons été. » a demandé. »

Antoinette Lefurgey

"Entrepreneur indépendant. Communicateur. Joueur. Explorateur. Praticien de la culture pop."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x