L’assistant de Merkel prévient qu’une nouvelle propagation du virus en Allemagne pourrait signifier des restrictions sur les personnes non vaccinées

L’assistant de Merkel prévient qu’une nouvelle propagation du virus en Allemagne pourrait signifier des restrictions sur les personnes non vaccinées

L’assistant de Merkel prévient qu’une nouvelle propagation du virus en Allemagne pourrait signifier des restrictions sur les personnes non vaccinées

25 juillet 2021 – 22:08

PHOTO DE FICHIER : REUTERS/Fabrizio PENCH/PHOTO DE FICHIER

Berlin Le chef de cabinet de la chancelière Angela Merkel a déclaré dimanche qu’il craignait que le nombre de nouveaux cas de coronavirus en Allemagne n’atteigne 100 000 par jour d’ici deux mois, à moins que davantage de personnes ne soient vaccinées et que ceux qui refusent soient soumis à des restrictions.

Sa proposition s’est rapidement heurtée à la résistance de nombreux hauts responsables politiques, dont Armin Laschet, le candidat conservateur pour succéder à Merkel à la chancelière lors des élections du 26 septembre.

Après plus de deux mois de baisse constante, les cas de COVID-19 ont augmenté dans la plus grande économie d’Europe depuis début juillet, principalement en raison de la propagation du type delta plus contagieux.

Le chef de cabinet de Merkel, Helge Braun, a déclaré au journal Bild am Sonntag que les cas augmentent de 60% par semaine, même si près de la moitié de la population a été entièrement vaccinée.

“Si la variante delta continue de se propager à ce rythme et que nous ne la rencontrons pas avec un taux de vaccination très élevé ou un changement de comportement, nous aurons 850 cas (pour 100 000 personnes) en seulement neuf semaines”, a-t-elle déclaré.

Cela équivaut à environ 100 000 nouvelles infections par jour, a-t-il déclaré, ajoutant que cela conduirait de nombreuses personnes à être mises en quarantaine et au chaos dans l’économie.

READ  Les investisseurs du Moyen-Orient investissent dans des actifs immobiliers au Luxembourg et dans l'Union européenne : la nouvelle norme fiscale

Brown a exhorté les Allemands à vacciner et a déclaré que ceux qui refusaient pourraient devoir faire face à certaines restrictions.

“Cela peut signifier que certaines choses telles que les visites dans les restaurants, les cinémas et les stades ne seront pas possibles pour les personnes non vaccinées qui ont été testées car le risque résiduel est très élevé”, a-t-il déclaré.

Près de 60 % des 83 millions d’habitants de l’Allemagne ont reçu leur premier vaccin contre le COVID-19 et près de 48 % ont été complètement vaccinés. Merkel a longtemps dit qu’il n’y aurait pas de vaccination obligatoire.

Le commentaire de Brown a déclenché une dispute avec certains politiciens qui ont soutenu l’idée et d’autres, dont Laschet, l’ont rapidement rejetée.

“Je ne pense pas à beaucoup de vaccinations obligatoires ou de pressions indirectes sur les gens”, a déclaré Lachet à la télévision ZDF. “Nous avons une règle selon laquelle vous devez être testé, vacciné ou guéri et je pense que c’est un bon principe”, a-t-il déclaré.

L’Institut Robert Koch pour les maladies infectieuses a déclaré que le nombre de cas avait augmenté de 1 387 au cours de la dernière journée pour atteindre 3,76 millions. Le taux d’infection sur sept jours est passé à 13,8 pour 100 000 personnes. Environ 91 524 personnes sont décédées de causes liées au COVID-19 en Allemagne.

Lire aussi

Jacinthe Poulin

"Wannabe fauteur de troubles. Fanatique de la culture pop. Nerd de zombies. Défenseur du bacon à vie. Passionné d'alcool. Accro à la télévision."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

| L'Observatoire du Qatar | All Rights Reserved