L’Air Force dit que près de 8 500 échéances manquées pour les tirs COVID-19

L’armée de l’air a déclaré mercredi que près de 8 500 membres en service actif de l’armée de l’air et des forces spatiales avaient dépassé la date limite pour se faire vacciner contre le COVID-19, dont 800 qui ont catégoriquement refusé et près de 5 000 avec des demandes en attente d’exemption religieuse.

Sur les 326.000 membres du personnel en service actif de l’armée de l’air et des forces spatiales, 95,9% ont été complètement vaccinés et 96,9% ont reçu au moins une injection, a indiqué l’armée de l’air.

“Une force fortifiée est une force protégée qui est mieux à même de se déployer et de défendre nos intérêts n’importe où, n’importe quand”, a déclaré la porte-parole de l’Air Force, Anne Stefanik. “Recevoir le vaccin COVID-19 est une exigence nécessaire pour assurer la sécurité et la santé de notre population. C’est une question de préparation.”

Mardi était la date limite de l’Air Force pour que tout le personnel en service actif se fasse vacciner. La date limite de l’Air Force était le premier de tous les services militaires, offrant un premier aperçu de la façon dont l’armée américaine a géré le mandat.

L’armée de l’air a déclaré que 8 486 de ses effectifs n’avaient pas été vaccinés mardi. Sur ce total, 800 ont été “refusés verbalement”. 2 753 autres n’ont pas commencé le processus de vaccination pour des raisons non mentionnées dans l’annonce de l’Air Force, et 4 933 ont des demandes d’exemption en attente pour des raisons religieuses.

L’Air Force a déclaré qu’elle terminerait d’ici le 2 décembre son examen des demandes d’exemptions médicales et religieuses. À ce jour, un total de 1 866 demandes d’exemptions médicales ou administratives ont été approuvées. Elle a déclaré qu’aucune demande d’exemption religieuse n’avait été approuvée.

READ  Le rover Mars Curiosity de la NASA envoie des selfies et des panoramas spectaculaires dans des formations rocheuses majestueuses

Cela met en place des milliers de mesures disciplinaires et ouvre la voie à des procédures d’exemption qui pourraient durer des semaines.

La date limite pour les vaccinations de la Garde aérienne et de la Réserve est le 2 décembre.

Jacinthe Poulin

"Wannabe fauteur de troubles. Fanatique de la culture pop. Nerd de zombies. Défenseur du bacon à vie. Passionné d'alcool. Accro à la télévision."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x