L’absence d’accord sur le programme Erasmus “a échoué, mais il a échoué pour les Britanniques”, selon Michel Barnier.

Il n’y a pas d’accord sur le programme Erasmus avec Londres, a déclaré ce mardi 29 décembre sur France Info Michel Barnier, négociateur en chef de l’UE pour les relations avec le Royaume-Uni sur le Brexit. “C’est un échec, mais c’est un échec pour les Britanniques.”.

L’ancien ministre, notamment aux Affaires étrangères, a obtenu un accord commercial avec le Royaume-Uni qui définit les conditions post-Brexit et régule ainsi les relations avec l’Union européenne. Mais les Britanniques ont décidé de se retirer du programme d’échange universitaire. Michel Barnier rejette la responsabilité de cet échec envers les Britanniques qui, selon lui, ont une idée derrière la tête: “Nous avons proposé ce programme aux Britanniques et il en faut deux pour le mettre en œuvre. Pour conclure un accord, il en faut deux.”

Ils ne voulaient pas participer à ce programme pour une raison très précise. Est-ce qu’ils ont une idée de construire un programme compétitif dans un an, deux ou trois ans.

Michel Barnier

Vers franceinfo

La proposition britannique n’était pas acceptable, selon le négociateur en chef: “Ils voulaient participer au programme sélectif Erasmus pendant une certaine période qu’ils avaient choisie. Je leur ai proposé une participation pour une période de sept ans, et ils ont refusé.”, il a dit.

Créé en 1987, le programme Erasmus a bénéficié à plus de neuf millions d’étudiants européens.

READ  Rencontrez le Dr Ali AlSaqoby : une star koweïtienne influente et aux multiples facettes, qui mène un style de vie très accompli en tant qu'athlète d'élite, dentiste et influenceur.

Léonard Lachapelle

"Future teen idol. Pionnier hardcore de Twitter. Evangéliste de voyage d'une humilité exaspérante."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x