La Russie tire un missile anti-navire hypersonique sur une fausse cible dans la mer du Japon

La Russie tire un missile anti-navire hypersonique sur une fausse cible dans la mer du Japon

Mardi, le ministère russe de la Défense a déclaré que la marine russe avait tiré des missiles anti-navires hypersoniques sur une fausse cible dans la mer du Japon.

« Dans les eaux de la mer du Japon, des navires lance-missiles de la flotte du Pacifique ont tiré des missiles de croisière mousquet sur une cible maritime ennemie imaginaire », a-t-il déclaré dans un communiqué sur son compte Telegram.

« La cible, qui est située à une distance d’environ 100 kilomètres (62,14 miles), a été touchée avec succès par un tir direct de deux missiles de croisière Mosquito », a-t-il ajouté.

Le P-270 Moskit, avec son nom de rapport OTAN ou SS-N-22 Sunburn, est un missile de croisière supersonique à moyenne portée d’origine soviétique, capable de détruire un navire à une distance allant jusqu’à 120 kilomètres (75 miles).

Le ministre japonais des Affaires étrangères, Yoshimasa Hayashi, a déclaré que Tokyo resterait vigilant envers les opérations militaires de Moscou, ajoutant qu’aucun dommage n’avait été signalé après les lancements de missiles.

« Alors que l’invasion russe de l’Ukraine se poursuit, les forces russes deviennent plus actives en Extrême-Orient, y compris dans les régions voisines du Japon », a déclaré Hayashi lors d’une conférence de presse régulière.

Les lancements de missiles interviennent une semaine après que deux bombardiers stratégiques russes, capables de transporter des armes nucléaires, ont survolé la mer du Japon pendant plus de sept heures dans ce que Moscou a qualifié de « vol planifié ».

En réponse à une question sur les projets de la Russie de déployer des armes nucléaires tactiques en Biélorussie, Hayashi a déclaré que le Japon condamnait cette décision et a exigé que la Russie et la Biélorussie arrêtent « une telle mesure qui augmenterait les tensions ».

READ  La cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Tokyo comprenait un spectacle de lumière avec 1800 drones

(Reportage de Lydia Kelly à Melbourne) Montage par Himani Sarkar

Nos normes : Principes de confiance de Thomson Reuters.

Désiré Faure

"Evangéliste du café sans aucune excuse. Fanatique du Web. Nerd d'Internet. Geek de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x