La gendarmerie demande à inspecter les terres privées

Jeudi 24 décembre, la gendarmerie a limogé Landis Appel à témoins Au lendemain de la disparition inquiétante de Joseph D. Sur la commune de Saint Vincent de Tros. Alors que son compagnon le voyait pour la dernière fois à 3 heures du matin, dans la nuit du 23 au 24 décembre, à 10 heures, il n’était plus dans sa chambre. L’homme de 78 ans se promenait.

Au cours du processus, un important dispositif de recherche a ensuite été déployé. Un hélicoptère s’est relayé et trois équipes de chiens ont été envoyées sur les lieux. Le samedi 26 décembre, une soixantaine de militaires travaillent d’arrache-pied à la recherche des disparus sur le terrain, dont des renforts de Parentis-en-Born et de Mont-de-Marsan.

© Photo: avec l’aimable autorisation de la gendarmerie

Vérifiez tout abri potentiel

Dans le même temps, la brigade de gendarmerie demande aux habitants du secteur Saint-Vincent-de-Tyrosse de vérifier leurs terrains, remise, piscine … Tout lieu couvert et accessible Joseph D. “S’il n’a pas été récupéré par quelqu’un, cela fait trois jours que la personne disparue a mangé et vit des nuits plus fraîches. La gendarmerie l’a annoncé en début de soirée.

L’homme mesure 1,80 m, bien bâti, a les yeux bleus, les cheveux chauves et une barbe blanche. Cela pourrait être en sous-vêtements.

Les personnes susceptibles de fournir des informations sont encouragées à contacter la brigade de gendarmerie de Saint Vincent de Tros au 05 58 77 58 28.

READ  Le Qatar participe à deux réunions des directeurs des douanes

Léonard Lachapelle

"Future teen idol. Pionnier hardcore de Twitter. Evangéliste de voyage d'une humilité exaspérante."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x