La France rappelle ses ambassadeurs aux États-Unis et en Australie pour protester contre l’accord sur les sous-marins

La France a annoncé vendredi avoir rappelé immédiatement ses ambassadeurs aux États-Unis et en Australie pour protester contre l’annonce par le président Biden d’un accord pour fournir à l’Australie des sous-marins à propulsion nucléaire sans consulter les autorités françaises.

Le ministre français des Affaires étrangères a déclaré dans un communiqué que la décision avait été prise par le président Emmanuel Macron.

“A la demande du président de la République, j’ai décidé de rappeler immédiatement nos ambassadeurs aux Etats-Unis et en Australie à Paris pour des consultations”, a déclaré le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian. “Cette décision exceptionnelle est justifiée par la gravité exceptionnelle des annonces du 15 septembre par l’Australie et les Etats-Unis.”

La décision de Macron a approfondi le fossé entre les deux alliés de longue date sur l’accord sur les sous-marins, que les responsables américains et australiens ont gardé secret pour les Français avant même l’annonce de mercredi.

Dans la déclaration annonçant que les ambassadeurs retourneraient temporairement à Paris – une manœuvre diplomatique impitoyable habituellement utilisée contre des adversaires – M. Le Drian a clairement indiqué que son pays considérait les actions des deux pays comme un grave abus de confiance.

Il a déclaré que le partenariat américano-australien, qui conduirait à l’abandon d’un précédent accord sous-marin entre l’Australie et la France, constitue « un comportement inacceptable entre alliés et partenaires, dont les conséquences affectent notre conception même de nos alliances et partenariats et l’importance de la région Indo-Pacifique à l’Europe.”

Ce langage faisait écho aux commentaires amers faits par Le Drian et d’autres responsables français jeudi, suggérant que la colère ressentie par les échelons supérieurs du gouvernement de Macron était plus qu’une crise fugace.

READ  Ooredoo organise un événement de nettoyage pour la Journée de l'environnement du Qatar 2021

Les responsables américains ont reconnu avoir d’abord informé les Français mercredi matin, quelques heures avant que M. Biden n’annonce l’accord. Ils ont également déclaré que de hauts responsables américains avaient tenté, sans succès, de programmer des réunions avec leurs homologues français avant que la nouvelle de l’accord ne soit divulguée aux journaux australiens et américains.

Briefing avec des journalistes vendredi avant l’annonce de défiance du gouvernement français, Linda Thomas Greenfield, l’ambassadrice américaine auprès des Nations Unies, a minimisé les dommages causés aux relations entre les deux pays.

“Comme l’a dit le président, nous coopérons étroitement avec la France sur des priorités communes dans la région indo-pacifique, et nous continuerons de le faire ici au Conseil de sécurité”, a-t-elle déclaré. “Les bons amis ont des désaccords, mais c’est la nature de l’amitié – parce que vous êtes amis, vous pouvez avoir des désaccords et continuer à travailler dans ces domaines de coopération.”

“Nous continuerons à travailler avec nos collègues français dans les domaines de la coopération et à traiter les éventuelles tensions dans nos relations, mais nous ne voyons pas ces tensions altérer la nature de notre amitié”, a-t-elle ajouté.

Mais la décision des Français de rappeler leur ambassadeur aux États-Unis, Philippe Etienne, afin de consulter d’autres responsables sur la décision américaine, est le genre de mesure qui est généralement prise pour punir un autre pays, indiquant une mauvaise relation.

En mars de cette année, la Russie a rappelé son ambassadeur aux États-Unis après que Biden a déclaré dans une interview que le président Vladimir Poutine « paierait un prix » pour l’ingérence dans l’élection présidentielle de 2020. M. Biden a également convenu que M. Poutine était un « meurtrier.”

READ  ViaLite publie des liaisons RF en bande C pour Orange Telecom en France

Les responsables de l’administration Biden n’ont pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires sur la décision française de rappeler leur ambassadeur.

Léonard Lachapelle

"Future teen idol. Pionnier hardcore de Twitter. Evangéliste de voyage d'une humilité exaspérante."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x