La France convoque un capitaine de bateau britannique détenu pour être jugé; Le Royaume-Uni avertit que “deux personnes peuvent jouer à ce jeu”

Les autorités françaises ont saisi le navire, infligé une amende à un autre bateau britannique et annoncé jeudi la fermeture de presque tous les ports français aux navires de pêche en provenance du Royaume-Uni, dans une escalade majeure dans le longue querelle parmi les alliés.

Le ministre français des Affaires européennes, Clément Bonn, a déclaré dans une interview à la chaîne de télévision française CNEWS que, à quelques exceptions près, tous les ports français ne seront pas accessibles aux bateaux britanniques, faisant référence aux navires qui déchargent du poisson et des produits.

Le capitaine de Cornelis, Gert Jean, devrait comparaître devant le tribunal le 11 août 2022 pour “la pêche non autorisée d’un navire non communautaire dans les eaux maritimes françaises”, selon un communiqué du procureur général adjoint Cyril Fournier.

“A l’inspection, le capitaine du navire n’avait pas le permis requis pour pêcher dans la zone économique exclusive française”, a déclaré Fournier dans un communiqué.

Juliette Hatchman, directrice exécutive de la South West Fish Producers Organization, a déclaré à CNN qu’elle pensait que l’équipage du navire “avait la licence appropriée pour pêcher dans les eaux de l’UE et pêchait donc en toute légalité au moment de l’embarquement par les autorités françaises”. Cependant, a noté Hatchman, “le navire semble avoir été perdu de la liste approuvée du Royaume-Uni”.

Les dernières mesures françaises interviennent en réponse au refus du gouvernement britannique d’octroyer des licences de pêche post-Brexit à de nombreux pêcheurs français. Un porte-parole de la Commission européenne a déclaré mardi aux journalistes qu’au 1er octobre, le Royaume-Uni avait accordé des licences à 15 des 47 navires français plus petits qui avaient demandé à pêcher dans les eaux territoriales britanniques.

READ  Les dirigeants afghans de la vallée du Panjshir défient les talibans et exigent un gouvernement inclusif

Parmi les navires restants, la France a accepté d’annuler les commandes de 17 navires jugés faibles comme preuve d’une activité de pêche pré-Brexit dans les eaux britanniques, a déclaré le porte-parole.

Le Royaume-Uni dit : “Deux personnes peuvent jouer à ce jeu”

Le ministre britannique de l’Environnement, George Eustice, a déclaré vendredi que le gouvernement britannique “gardait la capacité de répondre de manière proportionnée” aux mesures de représailles de la France, déclarant à Sky News “deux pourraient jouer à ce jeu”.

“Les choses qu’ils proposent de faire – qui commencent fondamentalement à devenir dures aux frontières, la fermeture des ports, etc. – constituent une rupture claire non seulement de l’accord de commerce et de coopération que nous avons avec eux, mais aussi de l’UE loi.” “Les propos tenus par la France à ce sujet sont totalement disproportionnés. Ils ne sont pas acceptables.”

Eustis a ajouté que le dernier incident concernait un “très petit nombre de navires qui ne respectaient pas les termes de l’accord” qui avait été conclu.

Un porte-parole du gouvernement britannique a déclaré: “Nous réitérons que le gouvernement a accordé 98% des demandes de licence des navires de l’UE pour pêcher dans les eaux britanniques et, comme il l’a toujours clairement indiqué, examinera toute autre preuve du reste.”

La ministre française de la Mer, Annick Girardin, a déclaré que le bateau saisi jeudi ne figurait pas sur la liste approuvée par l’UE des navires de pêche britanniques, et que le directeur du gouvernement régional avait “immédiatement” donné l’ordre de détourner le bateau vers le port de France. Le Havre. La déclaration, que Girardin a publiée sur Twitter, a indiqué qu’un deuxième bateau avait été condamné à une amende pour ne pas s’être conformé aux ordres autorisant les autorités françaises à monter à bord du navire pour des inspections. Des inspections supplémentaires de la gendarmerie navale française n’ont révélé aucune autre violation des règlements de pêche.

READ  La variante delta est la souche de coronavirus la plus répandue en Californie ا

Joseph Ataman rapporte de Paris, Martin Guilando rapporte de Londres.

Désiré Faure

"Evangéliste du café sans aucune excuse. Fanatique du Web. Nerd d'Internet. Geek de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x