La France a promis plus d’un milliard d’euros d’aide aux agriculteurs et vignerons touchés par le gel

Le Premier ministre français Jean Castex a promis samedi plus d’un milliard d’euros pour aider les agriculteurs et les vignerons souffrant des pires gelées depuis des décennies.

Ir FranceLes agriculteurs comptent leurs pertes après le gel – qui a suivi une période de temps exceptionnellement chaud – qui a affecté des centaines de milliers d’hectares de cultures et de vignobles dans 10 des 13 régions du pays.

“Une situation exceptionnelle, des mesures exceptionnelles. Je viens d’annoncer un grand effort de l’Etat de plus d’un milliard d’euros (1,2 milliard de dollars), comme le justifie la situation”, Castex Lors d’une réunion de représentants d’agriculteurs et d’élus locaux du sud de la France.

Il a déclaré qu’une aide d’urgence serait fournie “dans les 10 ou 15 jours” aux autorités locales pour aider les agriculteurs les plus touchés.

40 pour cent de leurs pertes seront versés aux propriétaires d’arbres ou aux arboriculteurs qualifiés pour une compensation en vertu de l’état actuel du régime de catastrophe agricole.

Habituellement, jusqu’à 35 pour cent sont payés selon les règles européennes.

D’autres mesures comprendront des exonérations fiscales.

>> Les vignobles français souffrent d’un rare pilier de gel pour une récolte sombre

Outre les vignes, les agriculteurs de kiwi, d’abricots, de pommes et d’autres fruits ont été durement touchés, ainsi que ceux d’autres cultures telles que la betterave et le colza.

“Le gouvernement a étudié la gravité de la situation”, a déclaré à l’AFP Christine Lambert, présidente du principal syndicat paysan, FNSEA, ajoutant qu’il avait réagi “rapidement”.

Agriculture Le ministre Julian Dinormandy a déclaré que les fonds du gouvernement seraient utilisés pour une «compensation rapide».

READ  Canal + lance le portail numérique de la Ligue 1

Bruno Darnot, chef d’un autre lobby agricole, a déclaré que la France pourrait voir sa récolte de fruits diminuer de moitié – soit environ 1,5 milliard d’euros (1,7 milliard de dollars) de pertes.

La FNSEA affirme qu’au moins un tiers de la production de ses vignobles – qui représente 2 milliards d’euros – sera perdu à cause du gel.

>> Les agriculteurs français trouvent des solutions innovantes pour lutter contre les rhumes inattendus

(AFP)

Antoinette Lefurgey

"Evangéliste du café sans aucune excuse. Fanatique du Web. Nerd d'Internet. Geek de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x