La France a déclaré que le coup d’État soulève des questions sur l’annulation des dettes du Soudan

Des manifestants brandissent et scandent des slogans lors d’une manifestation contre la récente prise du pouvoir par l’armée soudanaise et le renversement du gouvernement civil, dans la capitale, Khartoum, au Soudan, le 30 octobre 2021. REUTERS/Mohamed Noureddine // File Photo

PARIS (Reuters) – Le ministère français des Affaires étrangères a déclaré vendredi que le coup d’État au Soudan soulevait des doutes sur le processus qui aurait vu la France annuler près de 5 milliards de dollars de dette due par le pays africain, dans le dernier pouvoir pour faire pression sur les chefs militaires. reprendre.

La France, deuxième créancier du Soudan, a joué un rôle clé dans le soutien aux autorités intérimaires après le renversement de l’ancien président Omar el-Béchir en 2019, mais la transition civile a déraillé en octobre lorsque l’armée a pris le contrôle.

La porte-parole du département d’Etat, Anne-Claire Legendre, a déclaré vendredi aux journalistes lors d’un point de presse quotidien que Paris avait été un partenaire “indéfectible” pour le Soudan et que le programme général d’annulation de la dette dans le cadre de l’initiative Pays Pauvres Très Endettés (PPTE) avait été convenu à une conférence à Paris en mai.

“L’accord du Club de Paris a été conclu le 15 juillet, chaque créancier doit désormais signer un accord bilatéral avec le Soudan”, a déclaré Legendre aux journalistes en réponse à une question de savoir si Paris revoyait sa promesse d’annuler la dette.

“Il est clair que le coup d’Etat militaire du 25 octobre (octobre) remet en cause ce processus”, a-t-il ajouté.

Lors de cette conférence, le président Emmanuel Macron s’est engagé à annuler environ 5 milliards de dollars dus par la France à Khartoum, a accordé un prêt pour rembourser les arriérés du Soudan au Fonds monétaire international et a organisé un événement parallèle pour promouvoir les investissements dans le pays.

READ  Londres désamorce sa bombe législative

Vendredi, a annoncé la télévision d’Etat, indiquant que le conseil militaire renforce son contrôle, l’armée a dissous les conseils d’administration de toutes les entreprises gouvernementales et projets agricoles nationaux. Lire la suite

reportage de John Irish; Montage par Alistair Bell et Grant McCall

Nos critères : Principes de confiance de Thomson Reuters.

Léonard Lachapelle

"Future teen idol. Pionnier hardcore de Twitter. Evangéliste de voyage d'une humilité exaspérante."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x