La Française Zoya bat à nouveau le record du monde des moins de 20 ans au 110 m haies | Plus d’actualités sportives

NAIROBI (Reuters) – Le Français Sasha Chuya a battu le record du monde masculin des moins de 20 ans au 110 m haies pour la deuxième fois en 24 heures samedi pour remporter le titre aux championnats du monde d’athlétisme au Kenya.
Chuya, 19 ans, qui est né et a grandi en Australie d’un père zimbabwéen et d’une mère française, a réussi un temps de 12,72 secondes pour remporter la médaille d’or, améliorant son temps en demi-finale de vendredi de 0,21 seconde.
Le Jamaïcain Fashion Faciana a pris la deuxième place avec un temps de 13,2 secondes, tandis que le Polonais Jacob Szymanski a pris la troisième place en 13,43 secondes, la paire obtenant les meilleurs résultats sur le plan personnel.
Plus tard à Nairobi, la médaillée d’argent olympique Christine Mboma et sa compatriote namibienne Beatrice Maselenge ont participé à la finale du 200 m féminin à 15h00 GMT.
Maselenge, qui a remporté l’argent dans la finale du 100 m jeudi derrière la Jamaïcaine Tina Clayton, a été la plus rapide des finalistes en remportant les demi-finales en un temps record de 22,19 secondes.
Mboma et Masilingi sont tous deux incapables de participer à certains événements en raison de différences de développement sexuel (DSD) et sont classés comme « bisexuels » avec des niveaux naturellement élevés de testostérone.
Selon les règles mondiales de l’athlétisme, la physiologie rare des sprinteurs est considérée comme leur donnant un avantage concurrentiel injuste dans les épreuves sur piste allant de 400 mètres à un mile.

READ  Niveau deux Jaminet parmi sept nouveaux visages de la France dans le match d'ouverture Wallabies

Antoinette Lefurgey

"Evangéliste du café sans aucune excuse. Fanatique du Web. Nerd d'Internet. Geek de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x