La FIFA et le Qatar collaborent avec l’Organisation mondiale de la santé pour promouvoir la santé lors de la Coupe du monde

GENÈVE (AFP) – La FIFA et les organisateurs nationaux du Qatar pour la Coupe du monde de l’année prochaine se sont associés lundi à l’Organisation mondiale de la santé pour utiliser l’événement phare du football pour promouvoir la santé publique.

Cette décision intervient après des années d’examen minutieux au Qatar et de critiques des conditions de centaines de milliers de travailleurs migrants nécessaires aux mégaprojets liés au tournoi.

« Des événements tels que la Coupe du monde et les Jeux olympiques sont des partenaires idéaux pour promouvoir la santé et la solidarité », a déclaré le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Lorsque la FIFA a choisi le Qatar en 2010 pour accueillir la Coupe du monde, les risques sanitaires prévisibles exposaient 32 équipes de joueurs, des milliers de travailleurs et des centaines de milliers de fans à une chaleur de plus de 40 degrés Celsius (plus de 100 degrés Fahrenheit) en juin et Juillet.


Bien que ce problème soit résolu en déplaçant les matchs vers des températures plus fraîches en novembre, la pandémie de coronavirus entre dans une troisième année et se rapproche des préparatifs des grands tournois.

“Il est probable que le tournoi sera le premier rassemblement mondial de cette ampleur depuis le début de l’épidémie”, a déclaré Hassan Al-Thawadi, chef du comité d’organisation de la Coupe du monde du Qatar, au siège de l’Organisation mondiale de la santé.

Aucun détail n’a été fourni lundi sur la planification opérationnelle pour protéger la Coupe du monde de COVID-19, et aucune question n’a été posée lors du lancement de l’émission depuis Genève.

READ  Lyon et Lille continuent de faire pression sur le Paris Saint-Germain en France

La politique d’administration du vaccin aux supporters visitant les stades était la politique officielle qatarie il y a quatre mois. Les responsables ont depuis adopté une approche plus flexible, qui devrait être testée un an avant la Coupe du monde lorsque le Qatar accueillera la Coupe arabe des 16 nations le 30 novembre.

Les responsables de l’Organisation mondiale de la santé ont félicité lundi le Qatar et la FIFA pour leurs contributions financières et opérationnelles.

Antoinette Lefurgey

"Evangéliste du café sans aucune excuse. Fanatique du Web. Nerd d'Internet. Geek de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x