La fierté d’Hernandez alors que les frères espèrent jouer ensemble pour la France

PARIS (Reuters) – Lucas et Theo Hernandez jubilaient fièrement alors qu’ils apparaissaient tous les deux dans l’équipe de France pour la finale de la Ligue des Nations cette semaine, peut-être la première fois que les frères jouent ensemble en équipe nationale depuis Riveles dans le tournoi. les années soixante-dix.

Lucas a remporté la Coupe du monde avec la France en 2018, mais son frère cadet Theo a remporté son premier match international le mois dernier lors d’un match de qualification pour la Coupe du monde contre la Finlande.

Le défenseur du Bayern Munich Lucas, qui a remporté son premier match en 28 sélections en mars 2018, “C’est une fierté, c’est un plaisir d’être ici avec mon frère. On n’y rêvait pas quand nous étions enfants. C’est exceptionnel, incroyable.” a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse mardi, deux jours avant que la France ne rencontre la Belgique en demi-finale à Turin.

“C’est un grand moment pour toute la famille. C’est un moment de bonheur et de plaisir. On n’a pas encore pu s’entraîner ensemble, donc ce sera génial. Ce sont des moments uniques.”

Theo, 23 ans, qui joue comme arrière gauche pour l’AC Milan, a été utilisé sur l’aile gauche dans la formation 3-4-1-2 contre la Finlande tandis que Lucas, 25 ans, pourrait jouer comme défenseur central bien qu’il joue principalement comme un arrière gauche par Deschamps.

On ne sait pas s’ils joueront réellement ensemble, mais leur polyvalence le rend possible.

Avec Lucas favorisant le défenseur central, Theo pense que le rêve peut devenir réalité.

READ  Le capitaine irlandais est bouleversé par les commentaires du médecin

“C’est un grand honneur d’être ici avec mon frère. Ma mère, mon grand-père et toute la famille sont très heureux”, a-t-il déclaré.

“Nous devons travailler pour jouer ensemble. Nous ferons bien et nous nous entraiderons pour être ensemble.”

Deschamps a également inclus Theo comme milieu de terrain lorsqu’il a dévoilé son équipe la semaine dernière.

“Ce n’est ni un défenseur ni un attaquant, alors je l’ai mis avec mes milieux de terrain”, a déclaré l’entraîneur avec le sourire.

S’ils s’engagent ensemble, ce sera la première fois que les frères joueront dans la même équipe de France depuis Hervé et Patrick Rivelli contre la Roumanie en mars 1974.

Rapports de Julian Britto. Montage par Christian Radnedge

Nos critères : Principes de confiance de Thomson Reuters.

Antoinette Lefurgey

"Evangéliste du café sans aucune excuse. Fanatique du Web. Nerd d'Internet. Geek de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x