La collection hivernale « Chaque pas compte » vise à sensibiliser aux espèces menacées

La collection hivernale « Chaque pas compte » vise à sensibiliser aux espèces menacées

La PDG et fondatrice de Baby Elephant Organic Wear, Aisha Al-Madahka (à gauche) et sa partenaire Eva Simkin lors du lancement de leur collection d’hiver au M7 à Msheireb.

La collection d’hiver, intitulée « Every Step Matters » pour faire connaître les espèces menacées au Qatar et dans la région, a été dévoilée jeudi au M7 à Msheireb.
S’adressant à The Peninsula, l’auditeur Ayesha, PDG et fondateur de Baby Elephant Organic Wear, a déclaré que la collection est « une vitrine pour chaque étape, ce qui signifie que tout ce que nous faisons peut changer le récit, et c’est ce que nous essayons d’envoyer un message. Vous peut apporter des changements et tout est entre vos mains. »
L’ensemble d’hiver comprend Mini Me avec les parents, ou un mix and match pour adultes et enfants. Chaque pas compte est le nom du groupe qui se concentre sur trois animaux de la région. « Nous avons fait des recherches sur eux qui sont préservés par le Qatar et la région. »
Le madhaha faisait référence au dugong, à l’oryx d’Arabie et à l’outarde. Le dugong est en danger d’extinction car les algues alimentaires sont menacées par le développement côtier ou les activités industrielles ; S’il n’y a pas assez d’algues à manger, elles ne peuvent pas vivre ; De plus, ils sont souvent victimes de prises accessoires.
Pendant ce temps, l’oryx d’Arabie a été ramené en 2011 au statut Vulnérable sur la Liste rouge de l’UICN et a été classé en danger critique d’extinction en 1986. L’outarde ou espèce d’oiseau. En 2019, le ministère de la Municipalité et de l’Environnement a commencé à élever des houbaras pour les préserver de l’extinction.
La ligne de vêtements est entièrement utilisée de manière biologique pour la durabilité. C’est Baby Elephant Organic qui a commencé à utiliser des vêtements bio au Qatar. « Je pense maintenant qu’il y a une prise de conscience complète de la mode durable, et que regarder réellement la mode lente au lieu de la mode rapide est un changement complet d’état d’esprit », a déclaré le madhaka.
« Nous avons été les premiers à lancer les premiers vêtements biologiques au Qatar, mais maintenant, si vous regardez différents magasins ou différents créateurs, ils ont déjà adapté ou modifié leur entreprise pour s’adapter à des vêtements durables ou biologiques. Il y a cinq ans, cela n’existait pas. , très minime, et maintenant il veut que les gens en fassent partie et que le changement se produise.
Pendant ce temps, Ieva Simkiene, partenaire de Baby Elephant Organic Wear, a révélé : « Nous présentons subtilement des dugongs, des oryx d’Arabie et des outardes houbara dans tous les modèles, ainsi que des messages puissants en arabe, tels que « L’avenir est entre mes mains », « Faisons partie de la solution, pas un problème.' »
Elle a ajouté : « Avec cette collection colorée, nous visons à faire des choix durables et à vous rappeler que la durabilité peut être soutenue par de petites décisions chaque jour. »
Le magasin éphémère du M7 fonctionnera tout l’hiver. Il est également visible aux Galeries Lafayette, 51 Est, Harvey Nichols et en ligne via leur site internet.

READ  La Qatar Chamber Free Zones Authority signe un accord pour élargir la coopération et soutenir la diversification économique

Jacinthe Poulin

"Wannabe fauteur de troubles. Fanatique de la culture pop. Nerd de zombies. Défenseur du bacon à vie. Passionné d'alcool. Accro à la télévision."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x