La Chine a signalé le plus grand nombre de cas de COVID-19 depuis fin janvier et Nanjing a commencé son deuxième test de masse

Une fille portant un masque facial marche dans une rue décorée pour les célébrations du Nouvel An lunaire, après l’épidémie de la maladie à coronavirus (COVID-19) à Wuhan, province du Hubei, Chine, le 8 février 2021. REUTERS/Ali Song/Files

  • Nanjing entame le deuxième tour des tests de groupe
  • Nanjing empêche les taxis de partir
  • De nombreux cas positifs autour de l’aéroport international

BEIJING (Reuters) – La Chine a signalé 76 nouveaux cas de COVID-19 le 25 juillet, le total quotidien le plus élevé depuis janvier, au milieu d’une augmentation des infections locales dans la ville orientale de Nanjing, qui a entamé une deuxième série de tests de masse et interdit les taxis. pour réduire la propagation de la maladie.

La Chine a adopté une approche de tolérance zéro à l’égard de l’infection au COVID, testant rapidement des sections de sa population et recherchant les contacts de tout cas positif pour empêcher la propagation du virus.

La Commission nationale de la santé a déclaré lundi dans un communiqué que les infections locales représentaient 40 nouveaux cas, contre seulement cinq cas la veille.

Elle a ajouté que 39 cas locaux ont été signalés dans l’est de la province du Jiangsu, dont la capitale est Nanjing, et un dans le nord-est de la province du Liaoning.

Sur les 39 cas, a indiqué le gouvernement provincial sur son site Internet, 38 ont été trouvés à Nanjing et un dans la ville de Suqian.

À la fin du 25 juillet, Nanjing avait signalé un total de 75 cas nationaux depuis l’apparition de sa dernière épidémie la semaine dernière, a déclaré lundi un responsable de la santé lors d’un point de presse.

READ  Quatre Iraniens accusés d'avoir comploté pour kidnapper un écrivain de Brooklynكاتب

Les autorités de Nanjing ont déclaré lundi sur les réseaux sociaux que les taxis et les voitures sur les plates-formes de transport en commun rapide ne devraient pas quitter la ville, et huit arrêts de bus longue distance seront suspendus à partir du 27 juillet.

Le nombre de nouveaux cas asymptomatiques en Chine – que le pays n’a pas classés comme cas confirmés – est passé à 24 contre 17 la veille.

Parmi les cas asymptomatiques, quatre étaient des infections locales – un dans le Jiangsu, un dans le Guangdong, un dans la province voisine de l’Anhui du Jiangsu et un dans la province du Sichuan.

De nombreux cas positifs lors de la première série de tests lancés à Nanjing la semaine dernière se trouvaient dans une zone proche de l’aéroport international de Lukou.

Le gouvernement de la ville de Nanjing a annoncé dimanche avoir commencé une deuxième série de tests ADN pour 9,3 millions d’habitants.

La ville a suspendu une ligne de métro reliant l’aéroport et la gare et a pris d’autres mesures pour contrôler le nouveau groupe. Lire la suite

Le nombre total de cas confirmés de COVID-19 en Chine continentale est de 92 605, et le nombre de morts reste à 4 636.

(Rapports supplémentaires de Colin Kian, Stella Keogh, Engin Tham et Roxanne Liu.) Montage par Jerry Doyle et Mark Potter

Nos critères : Principes de confiance de Thomson Reuters.

Désiré Faure

"Evangéliste du café sans aucune excuse. Fanatique du Web. Nerd d'Internet. Geek de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x