La Chambre du Qatar salue l’approbation par le Conseil de la Choura du projet de loi portant création du Tribunal des investissements et du commerce

La Chambre du Qatar salue l’approbation par le Conseil de la Choura du projet de loi portant création du Tribunal des investissements et du commerce

La Chambre du Qatar a salué l’approbation récente par le Conseil de la Choura du projet de loi portant création d’un tribunal des investissements et du commerce, affirmant que cela contribuerait à renforcer l’offre du pays en tant que centre d’affaires et d’investissement.
Cheikh Khalifa bin Jassim Al Thani, Président de la Chambre du Qatar, a déclaré dans la dernière version que “le projet de loi … est une nouvelle étape dans le processus de soutien à la croissance de l’économie nationale, améliorant le climat d’investissement dans le pays et stimuler les investissements étrangers. ” Tiré du magazine mensuel du forum économique de la Chambre.
Cheikh Khalifa a souligné que cette mesure contribuera grandement à accélérer le rythme du règlement des différends et à rendre justice, ainsi qu’à garantir que tous les justiciables obtiennent leurs droits le plus rapidement possible, d’autant plus que les litiges commerciaux nécessitent un jugement rapide pour éviter toute perturbation des activités et des projets. .
“Il ne fait aucun doute que le Qatar a fait de grands progrès dans le domaine de l’arbitrage commercial en créant des centres spécialisés et en promulguant une loi indépendante sur l’arbitrage commercial, en plus de créer un tribunal spécialisé dans les investissements et les questions économiques”, a ajouté le cheikh. Dit Khalifa.
Selon Cheikh Khalifa, le nouveau tribunal rassurera les investisseurs et les hommes d’affaires souhaitant travailler au Qatar sur des moyens rapides et efficaces de régler les différends, “renforçant ainsi la position du Qatar en tant que destination de choix pour les investissements et les affaires”.
Il a déclaré que cette étape s’inscrit également dans le cadre des directives de Son Altesse Cheikh Tamim bin Hamad Al Thani, émir du pays, dans le but de réaliser la Vision nationale du Qatar 2030, qui soutient l’augmentation de la contribution du secteur privé à la développement de l’État.
Cheikh Khalifa a expliqué que la compétence du nouveau tribunal comprend les litiges liés aux contrats commerciaux, les poursuites entre commerçants et liées à leurs activités, les litiges liés aux investissements en capital non qataris dans l’activité économique et les litiges liés aux opérations.
Banques, compagnies d’assurance, sociétés de financement et d’investissement, litiges de faillite, conciliation préventive de faillite, litiges en matière de brevets, protection de la concurrence, prévention des pratiques monopolistiques, lutte contre les pratiques néfastes des produits nationaux dans le commerce international, litiges liés au commerce électronique et à ses transactions, et les différends liés aux contrats de partenariat entre le gouvernement et le secteur privé.
Cheikh Khalifa a déclaré: «À cet égard, la Chambre du Qatar soutient fermement cette étape, qui aura un impact positif sur l’environnement des affaires au Qatar».
Il a ajouté: «La Chambre a une longue expérience dans le domaine de l’arbitrage par le biais de son Centre international de conciliation et d’arbitrage du Qatar, qui depuis sa création il y a 15 ans a joué un rôle de pionnier dans le domaine de l’arbitrage.
“Il a réglé d’innombrables affaires d’arbitrage rapidement et efficacement et a organisé de nombreux événements portant sur les moyens de résoudre les litiges commerciaux.”

READ  Profitez du Nouvel An chinois à bord des vols Qatar Airways

Jacinthe Poulin

"Wannabe fauteur de troubles. Fanatique de la culture pop. Nerd de zombies. Défenseur du bacon à vie. Passionné d'alcool. Accro à la télévision."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x