Israël annonce le transfert des doses de vaccin aux Palestiniens pour la première fois

Le gouvernement israélien a annoncé dimanche qu’il détournerait 5000 doses du vaccin contre le coronavirus vers les Palestiniens pour vacciner les agents de santé de première ligne, The Associated Press Rapports.

Le bureau du ministre israélien de la Défense, Benny Gantz, a fait cette annonce, a indiqué l’Associated Press, ajoutant que la déclaration représentait la première confirmation officielle du transfert. Le service de presse a déclaré qu’aucun calendrier pour le moment où le transfert aurait lieu n’a été publié.

Les responsables palestiniens ont déclaré que leur gouvernement ne disposait pas des fonds nécessaires pour acheter suffisamment de vaccins pour ses habitants. L’Associated Press rapporte que l’Autorité palestinienne tente d’obtenir des doses par le biais du programme COVAX de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui cherche à fournir des doses aux pays qui en ont besoin. Cependant, le programme aurait mis du temps à démarrer la distribution.

Israël a jusqu’à présent excellé dans la vaccination de ses habitants, mais il a refusé de vacciner ceux qui vivent sous l’Autorité palestinienne. Israël a précédemment reconnu qu’il serait dans son intérêt de fournir des vaccins aux Palestiniens, étant donné leur proximité, mais les responsables ont déclaré qu’ils ne fourniraient aucune dose tant que leurs habitants ne seraient pas vaccinés.

De nombreux leaders mondiaux de la santé ont appelé à l’inégalité dans la distribution mondiale des vaccins, les pays riches accordant la priorité à des doses plus que suffisantes pour vacciner leurs populations tandis que certains pays pauvres n’ont presque rien reçu.

Directeur général de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus La faute des fabricants de vaccins Plus tôt en janvier, il les a accusés de donner la priorité aux bénéfices en concentrant les efforts d’approbation sur les pays les plus riches. Il a indiqué lors d’une réunion du Conseil exécutif de l’OMS qu’un pays plus pauvre, la Guinée, n’avait reçu que 25 doses.

READ  Selon un rapport de l'ONU, Eric Prince a violé l'embargo sur les armes en Libye: rapport

Désiré Faure

"Evangéliste du café sans aucune excuse. Fanatique du Web. Nerd d'Internet. Geek de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x