Huawei, frappé de sanctions, dit qu’il fonctionnera normalement

BEIJING (Reuters) – Le géant chinois de la technologie Huawei a déclaré vendredi qu’il était revenu au « business as usual » malgré les sanctions américaines, car il estimait que ses revenus annuels seraient stables pour 2022.

En tant que principal fournisseur d’équipements de télécommunications, de smartphones et d’autres équipements haut de gamme, Huawei a été touché lors d’une campagne de répression menée par l’administration de l’ancien président américain Donald Trump pour des problèmes de cybersécurité et d’espionnage.

Son successeur, Joe Biden, a ajouté à cette pression avec des réglementations qui menacent l’accès de Huawei aux chaînes d’approvisionnement mondiales en semi-conducteurs.

Mais le chef de Huawei, Eric Xu, a semblé positif dans son message du Nouvel An.

« En 2022, nous avons réussi à nous sortir de la crise, dit-il dans la lettre. Les restrictions américaines sont désormais notre cours normal ».

« Nous sommes de retour aux affaires comme d’habitude. »

La société a estimé son chiffre d’affaires annuel pour 2022 à 636,9 milliards de yuans (92 milliards de dollars), en légère hausse par rapport aux 636,8 milliards de yuans en 2021.

Huawei a décidé de diversifier ses sources de revenus après que les sanctions imposées par les États-Unis lui aient retiré une grande partie de ses équipements de télécommunications et de ses smartphones.

Les équipements 5G ont été interdits sur les principaux marchés, dont les États-Unis, la Grande-Bretagne et le Japon, en raison de problèmes de sécurité. Huawei a nié les allégations selon lesquelles ses appareils comportent des risques de sabotage et d’espionnage.

La société – autrefois le plus grand fabricant de smartphones au monde – a vu ses ventes chuter après que les États-Unis ont coupé l’accès aux composants clés et lui ont également interdit d’utiliser le système d’exploitation Android de Google.

READ  La Jordanie parie sur un accord avec le Golfe pour stimuler l'économie

Huawei s’est depuis lancé dans le secteur du cloud computing – dans le but d’investir dans des centres de données à travers le monde – et s’est également concentré sur l’offre de technologies grand public telles que les montres intelligentes en plus des téléphones.

L’entreprise a également renforcé sa présence dans le secteur automobile en tant que fournisseur.

La société n’a pas fourni de détails sur ses bénéfices nets ni de détails sur les chiffres de ses différentes divisions.

Huawei n’est pas coté en bourse et ses comptes ne sont pas soumis au même examen minutieux que les sociétés cotées en bourse.

Jacinthe Poulin

"Wannabe fauteur de troubles. Fanatique de la culture pop. Nerd de zombies. Défenseur du bacon à vie. Passionné d'alcool. Accro à la télévision."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x