Gaza : lUE condamne lutilisation de civils et dhôpitaux comme boucliers humains par le Hamas – Observatoire Qatar

L’UE condamne l’utilisation des hôpitaux et des civils comme boucliers humains par le Hamas dans la bande de Gaza

Le chef de la diplomatie de l’UE, Josep Borrell, a exprimé son indignation face à l’utilisation des hôpitaux et des civils comme boucliers humains par le Hamas dans la bande de Gaza. Borrell a souligné que cette pratique violait le droit international humanitaire, qui protège les hôpitaux, les fournitures médicales et les civils se trouvant à l’intérieur de ces établissements. Il a appelé Israël à faire preuve de retenue maximale pour protéger les civils et à éviter de cibler délibérément les hôpitaux.

Aggravation de la crise humanitaire à Gaza préoccupante pour l’UE

Parallèlement à ces condamnations, l’Union européenne a exprimé sa préoccupation croissante face à l’aggravation de la crise humanitaire à Gaza. Les combats se sont intensifiés autour de l’hôpital al-Chifa, le plus grand de la région, et le bâtiment du service des maladies cardiaques aurait été détruit par une frappe aérienne israélienne. Ces événements ont exacerbé la situation déjà précaire dans laquelle se trouve Gaza, privant ainsi sa population de soins de santé vitaux.

Les appels de l’UE pour des pauses humanitaires et des couloirs de secours à Gaza

Face à cette situation désastreuse, l’UE a appelé à des pauses immédiates dans les hostilités et à la création de couloirs humanitaires à Gaza. Ces pauses permettraient d’acheminer l’aide médicale essentielle et de permettre à la population de recevoir les soins dont elle a besoin. Parallèlement, l’UE a également appelé le Hamas à libérer les otages capturés lors de son attaque du 7 octobre et à permettre au Comité international de la Croix-Rouge d’accéder à la région pour fournir une assistance humanitaire vitale.

READ  Observatoire Qatar : Des proches de disparus français tiennent une conférence de presse à Tel Aviv en raison de lattaque du Hamas contre Israël.

Les accusations entre Israël et le Hamas se poursuivent

Dans ce contexte, Israël nie catégoriquement les allégations selon lesquelles il ciblerait délibérément les hôpitaux. Au contraire, l’État hébreu accuse le Hamas d’utiliser ces établissements médicaux comme cachettes pour mener des activités terroristes. Cette guerre des mots n’apaise en rien la détérioration de la situation humanitaire à Gaza, alors que les civils continuent de payer le prix fort.

L’UE demeure engagée envers la résolution pacifique du conflit

Malgré les défis et les tensions croissantes dans la région, l’UE reste résolument engagée envers la résolution pacifique du conflit entre Israël et le Hamas. Elle appelle les deux parties à mettre fin aux hostilités, à respecter le droit international humanitaire et à œuvrer en faveur d’un avenir meilleur pour les populations de Gaza et d’Israël. Les appels de l’UE pour des couloirs humanitaires à Gaza visent à soulager la souffrance de la population civile, qui ne doit pas être prise en otage dans ce conflit. La résolution pacifique reste la voie à suivre pour apaiser les tensions et préserver la vie des civils innocents.

Désiré Faure

"Evangéliste du café sans aucune excuse. Fanatique du Web. Nerd d'Internet. Geek de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x