France: emploi plus faible que prévu | Article

France: emploi plus faible que prévu |  Article

bonnes nouvelles

De bonnes nouvelles dans un mauvais nombre. En ces temps économiques complexes, quand il y a un manque de superlatifs pour décrire l’étendue extraordinaire du traumatisme que nous traversons, certaines données peuvent surprendre positivement malgré les chiffres négatifs. Ce fut le cas la semaine dernière du PIB français, qui ne recula «que» de 1,3% en rythme trimestriel au quatrième trimestre 2020, contre une baisse attendue de 4%.

Il en va de même pour les chiffres de l’emploi du quatrième trimestre publiés ce matin. Au cours du quatrième trimestre, l’emploi en France n’a diminué «que» de 0,2% par rapport au trimestre précédent. Cette baisse est nettement inférieure aux baisses observées au premier semestre 2020 (-2,5% T / T au premier trimestre et -0,8% T / T au deuxième trimestre). Un léger recul au quatrième trimestre n’efface pas le fort rebond observé au troisième trimestre. Au dernier trimestre 2020, 39 600 emplois privés ont été perdus en France, après la forte création de 312 400 emplois au troisième trimestre. Cette évolution, qui n’a pas été plus favorable que prévu, a été attribuée à l’intérim qui a poursuivi sa dynamique de reprise, l’agriculture et la construction. Malgré la fermeture en novembre, ces trois sous-secteurs ont créé des emplois au quatrième trimestre.

Le choc économique du Coronavirus a conduit le secteur privé français à supprimer 360.500 emplois en 2020, ce qui représente une baisse de 1,8% de l’emploi privé total en un an. C’est bien en deçà des 600 000 suppressions d’emplois prévues par l’Insee à la mi-décembre. Par rapport à l’ampleur de la baisse du PIB (-8,3% sur l’année), ces données montrent une stabilité remarquable de l’emploi en 2020. Cela s’explique clairement par les mesures de soutien à l’emploi qui ont été prises pendant la crise, notamment les tableau des temps de travail. Selon le bureau des statistiques Dares, 3,1 millions de salariés travaillaient pendant de courtes périodes en novembre et 2,4 millions en décembre (contre 8,4 millions lors du pic d’avril). Il est également frappant de constater que certains secteurs ont créé des emplois en 2020. L’emploi privé dans le secteur de la construction a augmenté de 1,4% par rapport à ce qu’il était avant la crise.

READ  La marque Jay-Z Champagne et Moet Hennessy lancent un partenariat

Jacinthe Poulin

"Wannabe fauteur de troubles. Fanatique de la culture pop. Nerd de zombies. Défenseur du bacon à vie. Passionné d'alcool. Accro à la télévision."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x