Esteghlal est devenue la première équipe tadjike à entrer en huitièmes de finale de la Ligue des champions de l’AFC

Istiqlal, qui a fait ses débuts dans le tournoi, est devenu la première équipe du Tadjikistan à se qualifier pour le 16e tour de la Ligue des champions de l’AFC malgré sa défaite 2-1 face à l’AGMK de l’Ouzbékistan.

L’équipe Istiqlal basée à Douchanbé a terminé avec 10 points en six matches au sommet du groupe A, un meilleur bilan avec le géant saoudien Al Hilal, qui s’est également classé parmi les trois meilleures équipes pour terminer deuxième après 2-0. Sa défaite face à la jeunesse émirienne Al-Ahly.

AGMK n’avait rien à perdre et était agressif dès le départ, le gardien de l’Istiqlal Rustam Yatimov étant resté sur ses gardes tout au long du match au King Fahd International Stadium de Riyad.

Après plusieurs appels serrés, l’équipe tadjike est finalement tombée sous pression à la 67e minute, Zafar Polofonov d’AGMK menant d’une passe décisive d’Akarmjon Kumilov.

Douze minutes plus tard, Independence a subi un autre revers alors que l’AGMK marquait son deuxième but avec un tir puissant de Jovan Djukic de la passe de Morojon Tushmatov dans le filet.

Celui qui était déjà entré dans l’histoire ce mois-ci en étant le premier club du Tadjikistan à disputer le championnat continental des clubs, a capitulé son but en inscrivant Rustam Swarov sur penalty après la faute de Kumilov.

Mais bien que l’équipe de l’AGMK ait résisté à la pression dans les dernières minutes pour remporter sa deuxième victoire seulement, il est apparu qu’Al Hilal avait été vaincu par les jeunes d’Al-Ahly au stade Prince Faisal bin Fahd à Riyad.

READ  Le Qatar réserve la place de quart de finale au Championnat du monde de handball masculin

Igor Jesus a marqué deux buts chez les jeunes en seconde période pour donner à l’équipe nationale des Émirats arabes unis une deuxième victoire en trois matches.

L’attaquant brésilien Jesus a inscrit un penalty à la 54e minute, après que le dangereux Mohamed Kanou a fait tomber Jalulieddin Masharipov.

Les stars d’Al-Hilal n’ont pas réussi à tirer tout au long du match contre Pavitembe Gomes, Andre Carrillo et Yasser Al-Shahrani, et lorsque Jésus a marqué son deuxième but à la 90e minute, il semblait que la misère des anciens champions était terminée.

Mais Al-Duhail, au Qatar, et Al-Ahly, en Arabie saoudite, n’ont pu faire match nul que lors de leurs matchs 1-1, ce qui a conduit à la sortie d’Al-Hilal et d’Al-Hilal.

L’Iranian Independence s’est qualifié pour les huitièmes de finale pour remonter dans le troisième groupe après un penalty de Chek Diabate à la 14e minute qui leur a donné une victoire 1-0 sur la police irakienne.

L’attaquant malien a raté une belle opportunité plus tôt dans le match mais a remplacé le penalty après une erreur du Croate Hervoy Melic de Karrar El Abbasi.

Istiklal a reçu une autre pénalité quelques minutes plus tard, en abandonnant Mehdi Ghedi, mais le tir de Diabati a été bloqué par le garde de police Ahmed Basil.

L’Iranian Tractor FC et Al Wehdah des Emirats arabes unis, qui n’ont pas participé vendredi, ont avancé aux côtés d’Al Hilal bien qu’ils aient été deuxièmes de leurs groupes.

Rue / DJ

Antoinette Lefurgey

"Evangéliste du café sans aucune excuse. Fanatique du Web. Nerd d'Internet. Geek de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x