Essex s’associe à des groupes français sur un projet de round-off

Essex s’associe à des groupes français sur un projet de round-off

Le Conseil du comté d’Essex mène un projet transfrontalier visant à aider les autorités locales d’Angleterre et de France à passer à une économie circulaire.

Le projet, appelé le projet d’économie circulaire, cherchera à développer un ensemble de stratégies, politiques et approches qui donneront aux autorités locales en Angleterre et en France les outils pour augmenter les taux de recyclage, réduire les déchets et “créer un changement de comportement durable” au sein de la population.

Essex dirigera le programme de 5,6 millions d’euros avec une série d’autres partenaires au Royaume-Uni et en France

Le projet se déroulera jusqu’en juin 2023.

«Nous sommes ravis d’avoir l’opportunité de diriger ce projet innovant», a déclaré Sam Kennedy, directeur de l’environnement et de l’action climatique au Conseil du comté d’Essex. Blueprint offre de nombreux avantages économiques et environnementaux aux résidents d’Essex.

«Nous sommes impatients de collaborer avec ces personnes lorsqu’il s’agira de concevoir le modèle Blueprint, de déployer le plan de formation et de lancer nos programmes pilotes de changement de comportement.

Gestion efficace des déchets

Le dispositif de 5,6 millions d’euros a obtenu un financement de 3,8 millions d’euros du programme Interreg France (Manche) Angleterre, qui œuvre pour soutenir des projets présentant des «bénéfices transfrontaliers durables».

Selon le conseil du comté d’Essex, le modèle aidera les autorités locales à atteindre l’objectif de l’Union européenne de 65% de recyclage des déchets d’ici 2035.

Dans l’Essex, le modèle peut également aider à économiser de l’argent grâce à une gestion plus efficace des déchets et à des taux de recyclage plus élevés.

Le projet comprendra des organisations partenaires du gouvernement local, de l’enseignement supérieur et du secteur privé

Les organisations partenaires basées au Royaume-Uni comprendront le Brighton & Hove City Council, EcoWise Ekodenge Limited et le Kent County Council.

En France, les partenaires du projet sont Morlaix Communauté, la Commune de Bretagne, l’Institut polytechnique UniLaSalle et l’Université ESITC CAEN.

Changement de comportement

Le projet s’attend à ce que 30 autorités locales mettent en œuvre le modèle et verra environ 78 000 résidents du nord de la France et du sud de l’Angleterre participer à des programmes de changement de comportement. Plus de 8 000 de ces résidents seront basés dans l’Essex.

Le projet Blueprint proposera également un programme de formation à 2000 personnes, dans le but de les aider à trouver un emploi dans le secteur de l’économie circulaire.

Dans l’ensemble, on estime que plus de 600 personnes dans l’Essex bénéficieront de ce programme.

READ  La France décerne au RBAP 47,9 M pour la numérisation

Jacinthe Poulin

"Wannabe fauteur de troubles. Fanatique de la culture pop. Nerd de zombies. Défenseur du bacon à vie. Passionné d'alcool. Accro à la télévision."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x