Emmanuel Macron a-t-il renoncé à sa généreuse pension présidentielle ?

Jeudi marque le 11e jour de grèves dans toute la France contre le plan de réforme des retraites du président Emmanuel Macron.

Les manifestations surviennent au milieu d’une impasse dans les discussions entre les syndicats et le gouvernement. Mais les partisans de Macron se sont précipités à la défense du dirigeant français.

Récemment, Stéphane Voyta, député des Français de l’étranger et membre du parti Ennahda de Macron, a tweeté un graphique publié dans le magazine économique Capital.

L’illustration compare les retraites des trois anciens présidents français : Emmanuel Macron, François Hollande et Nicolas Sarkozy.

Cela montre que Nicolas Sarkozy, qui a été chef de l’Etat entre 2007 et 2012, touche 11 400 euros par mois.

François Hollande, président entre 2012 et 2017, touche 15 000 euros par mois après impôts.

Pourtant, le magazine précise qu’Emmanuel Macron a renoncé par anticipation à sa retraite présidentielle et qu’il n’a pas assumé d’autres mandats politiques.

Une promesse que nous avons faite en 2019

Est-ce vrai? Eh bien, pas exactement…

En 2019, Macron a voulu réformer le régime de retraite vers un système par points mais a retardé la réforme en raison de la pandémie de Covid-19.

dit son entourage journal français Le Parisien Que le chef de l’Etat renonce à son généreux plan de retraite présidentiel.

Les anciens présidents français reçoivent environ 5 200 euros par mois sur leurs pensions.

Ils ont également la garantie d’un logement, et les frais de déplacement et d’accueil sont pris en charge en plus de leurs équipes de sécurité et administratives.

De plus, il n’y a pas d’âge minimum comme pour les autres salariés français.

READ  USMNT vs Uruguay LIVE: vidéo amicale des États-Unis, faits saillants, mises à jour

Pour rappel, Macron veut relever l’âge minimum de la retraite de 62 à 64 ans, mais ce n’est pas le taux de retraite à taux plein. La plupart des Français bénéficient du taux plein à 67 ans.

La plupart des anciens présidents reçoivent plus de 5 200 € par mois car toutes les pensions de leurs autres mandats politiques rémunérés s’y ajoutent.

Par exemple, si avant de devenir président, ils étaient également vice-présidents et maires, les pensions pour ces deux postes sont également ajoutées.

Cela explique les taux de retraite élevés des anciens présidents François Hollande et Nicolas Sarkozy.

Mais le problème est que, plus de trois ans après qu’Emmanuel Macron a promis de supprimer la retraite spéciale présidentielle, rien de concret n’a été fait.

le Journal économique français L’Opinion Il rappelle qu’aucune mesure du nouveau plan de réforme des retraites ne mentionne le système de retraite du chef de l’Etat.

La promesse de Macron de renoncer à sa pension présidentielle… ce n’est encore qu’une promesse.

Antoinette Lefurgey

"Entrepreneur indépendant. Communicateur. Joueur. Explorateur. Praticien de la culture pop."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x