Ducati n’a rien à montrer jusqu’au diamètre – Danny Aldridge et la controverse avec le système d’élévation

Lors de ces tests à Sepang et Mandalika, Ducati testait un système qui permet à la moto d’ajuster la hauteur avant de la moto à pleine vitesse. Dans la pratique, en abaissant l’avant de la Desmosedici, la Ducati est capable d’obtenir une machine plus rapide à chaque tour car le centre de gravité est abaissé tandis que la roue avant cesse de se soulever.

Cependant, il y a ceux qui soutiennent que ce système peut ne pas être légal, selon la façon dont il fonctionne. Selon Danny Aldridge, directeur technique du MotoGP, il est nécessaire que quelqu’un proteste contre ce système potentiel, afin que la FIM puisse déterminer si et comment l’appareil utilisé est conforme aux règles.

« Dans ce cas, ce qui est invoqué et où le système n’est pas conforme à la réglementation doit d’abord être présenté. »a expliqué un technicien cité par Motosan.

Aldridge a poursuivi en expliquant que Ducati est obligé de montrer les détails du système en question uniquement au Qatar. Jusque-là, sans protester, rien ne peut être fait :

– Les systèmes de suspension électronique sont interdits dans la catégorie moto. Je suppose certainement que le système de fourche Ducati fonctionne de la même manière que le « régleur de hauteur de caisse » à l’arrière. Mais jusqu’à présent, Ducati ne m’a rien montré et n’aura pas à le faire avant le Grand Prix du Qatar en mars.

READ  Matthew van der Poel remporte le Tour des Flandres pour la deuxième fois

Antoinette Lefurgey

"Entrepreneur indépendant. Communicateur. Joueur. Explorateur. Praticien de la culture pop."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x