Des vandales de Twitter ont jeté de la peinture noire sur un célèbre tableau en Autriche : « La prison ne suffit pas »

Les utilisateurs de Twitter ont exprimé leur choc et leur indignation militants pour le climat Essayez de détruire un autre chef-d’œuvre au nom de la préservation de l’environnement.

Mardi, des membres du groupe militant pour le climat The Last Generation ont déversé ce que les observateurs ont décrit comme un « liquide huileux noir » sur le tableau de Gustav Klimt, « La mort et la vie », au Musée Leopold de Vienne, en Autriche.

Un clip vidéo de l’incident a montré deux militants s’approchant du célèbre tableau, et l’un d’eux a jeté un liquide noir sur le visage de l’image. L’activiste qui a jeté le liquide s’est ensuite tourné vers les spectateurs stupéfaits et a prononcé un discours sur la fin de l’utilisation des combustibles fossiles.

Flashback: le célèbre vandalisme graphique du fondateur du groupe climatique a déclaré que l’Holocauste était «un événement régulier»

Des manifestants pour le climat ont lancé mardi un liquide noir sur le tableau « La mort et la vie » de Gustav Klimt exposé dans un musée de Vienne.
(Jill Letzte Osterreich)

L’autre militant peut être vu en train d’essayer de se coller à la peinture dans une tentative apparente de rendre difficile pour la sécurité de l’enlever. Les images montraient l’un des membres du personnel de sécurité interférant, luttant quelque peu pour enlever la peinture du bâtiment tout en continuant à crier de la propagande sur le changement climatique.

La tentative de vandalisme à Vienne n’est que la dernière d’une série d’attaques très médiatisées Démonstrations sur le changement climatique contre des œuvres d’art inestimables. Récemment, l’un des chefs-d’œuvre de Van Gogh en Angleterre avait une boîte de soupe à la tomate versée dessus par des militants du climat.

READ  Les cas de COVID-19 en Chine augmentent alors que Xian intensifie les restrictions

Heureusement, ces œuvres étaient recouvertes de barrières de protection, ce qui empêchait qu’elles soient détruites par ces cascades.

Cependant, la scène a provoqué la colère des utilisateurs des réseaux sociaux. Les critiques sur Twitter ont exprimé leur indignation face à ces vandales.

Le représentant conservateur James Woods a fait remarquer: « J’ai mal orthographié » terroristes … «  »

Critique de cinéma conservateur Christian Tutu Il s’est adressé à Hollywoodtweetant, « Hey, les agents d’Hollywood… vous voudrez peut-être défendre l’art tôt ou tard. »

Des écologistes anti-pétrole boivent de la soupe à la tomate sur les « Tournesols » de Van Gogh

Des jeunes participent à une manifestation contre le changement climatique lors de la manifestation des jeunes sur le climat à Varsovie, en Pologne, le vendredi 29 novembre 2019. (AP Photo/Czarek Sokolowski)

Des jeunes participent à une manifestation contre le changement climatique lors de la manifestation des jeunes sur le climat à Varsovie, en Pologne, le vendredi 29 novembre 2019. (AP Photo/Czarek Sokolowski)

Le journaliste de Breitbart, Chris Tomlinson, a remarqué un double standard affiché avec cette cascade. « Les militants qui ont participé à des manifestations pacifiques contre l’immigration massive à Vienne ont été chassés par toute la force du pays, ces idiots recevront probablement une médaille du président Van der Bellen », a-t-il écrit sur Twitter.

Le journaliste Ian Miles Cheung a commenté le clip en disant: « La prison ne suffit pas. »

Hari Khachatryan, contributeur du Washington Examiner, a fait part de ses réflexions sur la manière de traiter ces manifestants, en disant: « Ils devraient appliquer une peine minimale obligatoire de 25 ans sans libération conditionnelle pour vandalisme et voir à quelle fréquence cela se reproduira. »

L’animatrice de radio Grace Curley a tweeté : « Arrêtons d’appeler ces gens des ‘écologistes’ et commençons à les traiter de vandales. »

Cliquez ici pour l’application FOX NEWS

« Gardez ces types hors des musées. Ils détestent l’art et ils détestent l’humanité », a exigé Libby Emmons, rédactrice en chef du Post Millennial.

Le rédacteur en chef des médias Caleb Howe a décrit les vandales comme « la même chose que l’Etat islamique ».

Désiré Faure

"Evangéliste du café sans aucune excuse. Fanatique du Web. Nerd d'Internet. Geek de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x