Des réfugiés oubliés réparant des vélos à l’ombre du Tour de France

« Rond… quoi ?

C’est une course de vélo, plein de pros font du vélo partout en France, je m’explique encore. Aujourd’hui, ils arrivent à un peu plus de trois kilomètres d’ici. Ashraf hausse les épaules. Je suis fatigué de cette conversation. De quoi parle ce gars Abu ?R, j’imagine qu’il marmonne tout seul.

Léonard Lachapelle

"Future teen idol. Pionnier hardcore de Twitter. Evangéliste de voyage d'une humilité exaspérante."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x