Des milliers de personnes en état d’alerte à Java indonésien suite à l’éruption du mont Semeru

JAKARTA (Reuters) – Des milliers d’habitants de l’est de Java, en Indonésie, étaient en état d’alerte lundi après qu’une violente éruption sur le plus haut volcan de l’île a incité les autorités à imposer une zone interdite de huit kilomètres et à évacuer des villages entiers.

Tulip Vatilhan, un porte-parole de Pasarnas, a déclaré à Reuters que l’agence régionale de recherche et de sauvetage avait déployé des équipes dans les zones les plus durement touchées près du mont Semeru pour évaluer les dégâts, avec moins de pluie apportant un certain soulagement.

« Hier, il y a eu un niveau élevé de précipitations, ce qui a fait descendre tout le matériel de la montagne. Mais aujourd’hui, jusqu’à présent, il n’y a pas de pluie, donc c’est relativement sûr », a-t-il déclaré.

Aucun blessé n’a été signalé et il n’y a pas eu d’interruption immédiate du transport aérien.

Le volcan de 3 676 mètres de haut est entré en éruption dimanche à 14h46 heure locale (07h46 GMT). Des images filmées par des habitants montraient le mont Semeru crachant un nuage géant de cendres grises sur le cratère, qui a ensuite englouti la montagne et les rizières, routes et ponts environnants, rendant le ciel noir. Un clip vidéo posté par le ministère de l’Environnement sur Twitter montrait l’écoulement de lave, de roches et de gaz chauds à flanc de montagne.

Les autorités ont déclaré que les gens avaient fui l’éruption à moto et que près de 2 500 personnes avaient été contraintes de partir.

L’Agence indonésienne de volcanologie et d’atténuation des risques géologiques a relevé dimanche le niveau d’alerte pour le mont Semeru au plus haut niveau. L’agence a également averti les résidents de ne pas s’approcher à moins de 8 kilomètres (5 miles) du sommet ou à 500 mètres des berges en raison des dangers des coulées de lave.

Une éruption à Semeru l’année dernière a tué plus de 50 personnes et déplacé des milliers d’autres.

L’éruption, à 640 km à l’est de la capitale, Jakarta, a suivi une série de tremblements de terre dans l’ouest de Java, dont un le mois dernier qui a tué plus de 300 personnes.

Archipel de 270 millions d’habitants situé le long de la ceinture de feu du Pacifique, l’Indonésie est l’un des pays les plus sujets aux catastrophes au monde.

Avec 142 volcans, l’Indonésie compte le plus grand nombre de volcans au monde vivant à proximité d’un volcan, dont 8,6 millions dans un rayon de 10 km (6,2 mi).

(Reportage par Ananda Theresia) Écrit par Kate Lamb. Montage par Kanupriya Kapoor

Nos normes : Principes de confiance de Thomson Reuters.

Désiré Faure

"Evangéliste du café sans aucune excuse. Fanatique du Web. Nerd d'Internet. Geek de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x