Des glissements de terrain font au moins 30 morts à Mumbai après de fortes pluiesمطار

MUMBAI (Reuters) – Au moins 30 personnes sont mortes dans trois banlieues de Mumbai après que plusieurs maisons se sont effondrées lorsque des pluies torrentielles ont déclenché des glissements de terrain, et les attentes de plus de pluie pourraient obliger les autorités à relocaliser les personnes vivant dans des zones dangereuses, ont déclaré dimanche des responsables. .

La télévision locale a montré que les sauveteurs avaient eu recours à leurs mains pour creuser dans le sol pour tenter de trouver des survivants, les autorités affirmant que davantage de personnes pourraient être piégées dans les décombres. Les secouristes ont transporté les blessés dans des couloirs étroits sur des civières de fortune.

Plusieurs quartiers de Mumbai ont été touchés par des inondations dues à de fortes pluies au cours des dernières 24 heures, paralysant la capitale financière de l’Inde. Le département météorologique a déclaré que la ville géante et la côte de l’État industriel indien du Maharashtra devraient connaître des pluies abondantes à très fortes au cours des quatre prochains jours.

“Nous prendrons la décision de déplacer immédiatement les personnes en situation dangereuse vers des implantations permanentes”, a déclaré Nawab Malik, le ministre d’Etat, dans un tweet publié par l’agence de presse ANI, partenaire de Reuters.

Les fortes pluies, en particulier pendant la mousson en Inde de juillet à septembre, provoquent souvent l’effondrement des bâtiments, en particulier les bâtiments anciens ou construits illégalement.

Des responsables ont déclaré qu’au cours des dernières 24 heures, les autorités avaient signalé 11 incidents d’effondrement de maisons ou de murs dans la région de Mumbai. Dans un quartier, ont-ils ajouté, environ une demi-douzaine de huttes au pied d’une colline s’étaient effondrées les unes sur les autres.

READ  Ricketts, le gouvernement du Nebraska appelle la Chine et met en garde les gauchistes contre la déclaration du mois des victimes du communisme

Le Premier ministre Narendra Modi a présenté ses condoléances via un tweet et annoncé une aide aux victimes.

(Rapport) Soumis par Shilpa Jamkhandikar, Rajendra Jadhav et Neha Arora ; Montage par Sam Holmes, Edmund Kelman et Praveen Shar

Nos critères : Principes de confiance de Thomson Reuters.

Désiré Faure

"Evangéliste du café sans aucune excuse. Fanatique du Web. Nerd d'Internet. Geek de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x